L’avenir est incertain pour Viadeo, concurrent français de Linkedin

Forcé en début d’année de réduire la voilure, le réseau social professionnel Viadeo – concurrent de l’américain Linkedin – se voit placé en redressement judiciaire pour une durée de trois mois. Une mesure qui n’augure rien de bon pour l’avenir du service qui devrait malgré tout rester opérationnel durant toute la durée de la procédure.

Fondé en 2005, le réseau avait annoncé début 2016 un changement à la fois de PDG et d’objectifs. Des objectifs revus à la baisse pour épargner une trésorerie chancelante comme l’avait expliqué en ces termes Renier Lemmens (nouveau directeur général de l’entreprise) : « Au lieu d’essayer de conquérir le monde, nous allons nous concentrer sur la France et nos produits phares ».

logo-viadeo

L’avenir de Viadeo reste pour le moins incertain à l’heure où le service est placé en redressement judiciaire.

Une tactique qui semblait cohérente étant donné que près 95% du chiffre d’affaires de la firme provient du marché français, mais une tactique qui n’a visiblement pas été suffisante pour inverser la tendance au cours des derniers mois.

Une (trop) forte concurrence de Linkedin

En effet si Viadeo est parvenu à réduire ses pertes au premier trimestre 2016 (en passant de 6.8 millions d’euros de déficit début 2015, à 4.3 millions), le français n’a pas réussi à limiter sa baisse de chiffre d’affaires sur la même période (ce dernier ayant chuté d’un tiers pour atteindre 8.8 millions d’euros).

Une situation générée en grande partie par l’imposante concurrence de Linkedin (racheté en juin dernier par Microsoft pour la bagatelle 26,2 milliards de dollars), qui a su s’imposer peu à peu sur le plan international, tandis que Viadeo est resté – pour sa part – rivé au marché français.

Viadeo toujours populaire en France

En dépit de son échec sur le plan international, le réseau social professionnel reste très populaire dans nos contrées, où il demeure d’ailleurs concurrentiel face à son rival. En France Viadeo dénombre ainsi pas moins de 11 millions d’utilisateurs, et a attiré 2.7 millions de visiteurs uniques sur le mois d’octobre dernier (contre 5.3 millions chez Linkedin).

La firme comptait en outre lancer en début d’année 2017, une nouvelle application dotée de chatbots destinés à venir en aide aux utilisateurs dans leurs recherches d’emplois.

Crédit illustration

Mots-clés viadeo