Le BlackBerry Priv va coûter 799 € en Europe

Le BlackBerry Priv a été officiellement présenté par son constructeur la semaine dernière et il ne devrait pas tarder à débarquer en Europe. Preuve en est, Amazon DE le propose en pré-commande depuis ce matin, pour un prix fixé à… hem… 799 euros. Il n’y a plus aucun doute, le coquin risque de nous coûter un bras. Ou un rein, c’est selon.

A l’heure actuelle, le Priv est uniquement disponible aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, pour un prix respectivement fixé à 699 dollars américains, 899 dollars canadiens et 559 livres.

Prix européen BlackBerry Priv

Le BlackBerry Priv ne sera pas donné en Europe.

Si vous faites la conversion, alors vous obtenez un prix de vente fixé entre 634 euros à partir du dollar et 778 euros à partir de la livre sterling.

Le BlackBerry Priv ne sera pas donné, mais ce n’est pas grave

Du coup, beaucoup de gens s’attendaient à ce qu’il soit proposé autour de 699 euros dans le reste de l’Europe.

Il faut croire que BlackBerry n’est pas du même avis. Pas selon Amazon DE en tout cas puisque l’enseigne le propose en pré-commande à 799 euros. Jolie somme, pas vrai ?

Là, vous allez me dire que c’est peut-être une erreur, ou une simple faute de frappe. Ce n’est visiblement pas le cas puisque MediaMarkt et la boutique en ligne de Saturn le proposent exactement au même prix. Sauf retournement de dernière minutes, le BlackBerry Priv devrait donc bien être proposé à ce prix là en France et chez tous nos voisins européens.

Il faut tout de même rappeler que le Priv se positionne plutôt sur le haut de gamme et sa fiche technique se rapproche ainsi beaucoup de celle du LG G4.

La sécurité avant tout !

Le terminal embarque effectivement un écran QHD de 5,4 pouces avec un Snapdragon 808, 3 Go de mémoire vive, 32 Go de stockage et un capteur de 18 millions de pixels. Il est aussi équipé d’un clavier physique coulissant.

Pour la partie software, BlackBerry est parti sur du Lollipop mais le géant canadien a pas mal bossé derrière pour la sécuriser et pour colmater ses brèches. Il a aussi pré-installé plusieurs utilitaires maison, dont un permettant d’analyser en temps réel l’état de la sécurité du téléphone.

Je ne sais pas si le consommateur lambda se laissera tenter par l’aventure, mais le BlackBerry Priv pourrait tout à fait trouver sa place en entreprise et le hasard fait bien les choses car la firme a toujours été très présente sur ce secteur.

Via