Clicky

Le Breakthrough Listen a découvert un nouveau signal extraterrestre

Les scientifiques ont lancé une vaste campagne pour rechercher des signes de vie intelligente dans l’univers. C’est dans ce cadre que le projet Breakthrough Listen a été lancé en 2015, avec un fonds de 100 millions de dollars sur dix ans, porté par le magnat russe Yuri Milner.

En utilisant le radiotélescope de 64 mètres de diamètre de l’Observatoire de Parkes, en Nouvelle-Galles du Sud (Australie), Breakthrough Listen aura pour mission d’explorer des millions d’étoiles dans la Voie Lactée sur un total de 1 500 heures cette année. Et la mission semble déjà porter ses fruits !

FRB extraterrestre

Un signe de vie extraterrestre découvert ?

Le projet Breakthrough Listen a découvert ce que l’on appelle un « Sursaut Radio Rapide » (en anglais, fast radio burst, FRB), alors qu’il scannait le ciel australien. Le scientifique du projet Breakthrough Listen, Danny Price, explique que c’était excitant quand le sursaut à des milliards d’années-lumière a été observé. Mais il était peu probable, dit-il, que des extraterrestres soient à l’origine.

« Il y a beaucoup de théories à ce propos, il y a des théories qui disent que cela provient de systèmes de propulsion extraterrestres ; ces théories que vous ne devez utiliser qu’en dernier recours », a déclaré M. Price. Il a ajouté que les événements astrophysiques devaient être envisagés en premier.

Ce n’est pas le premier Sursaut Radio Rapide à être détectée, le télescope radio CSIRO de l’observatoire de Parkes ayant découvert le premier en 2001. Les sursauts ne durent qu’environ une milliseconde et résonnent comme une ambulance qui passe lorsqu’ils sont captés par des récepteurs spéciaux. Certains pensent que le puissant sursaut pourrait être un événement cataclysmique, semblable à un trou noir ou à une explosion d’étoile.

De nouveaux horizons pour la découverte de vie extraterrestre

Bien que la découverte d’un Sursaut Radio Rapide ne soit pas aussi formidable que de trouver des signes d’une civilisation extraterrestre intelligente, il a quand même créé le buzz au sein de la communauté astronomique. « Ce qui aurait pris 10 millions d’années ne nous prend plus maintenant qu’un an à étudier, alors c’est vraiment fantastique à quel point la technologie a progressé rapidement », a déclaré M. Price.

Le scientifique du CSIRO, John Sarkissian, pense quant à lui que « nous sommes au rez-de-chaussée où un nouveau domaine de recherche en radioastronomie s’ouvre à nous pour la première fois, et nous sommes peut-être en mesure d’identifier quelque chose de nouveau, quelque chose que nous n’avions pas observé auparavant et qui est vraiment excitant ».