Le Breakthrough Listen a détecté de mystérieux signaux radio en provenance de l’espace

Le Breakthrough Listen dépense des millions de dollars chaque année pour observer l’espace et il semblerait que les efforts et sacrifices consentis commencent à porter leurs fruits. Un mystérieux signal radio a été détecté par les instruments utilisés par le programme. Il s’agirait une fois encore d’un sursaut radio rapide, mais ce dernier serait assez unique en son genre.

Lancé en 2015 par le milliardaire russe Yuri Milner, le programme vise à détecter une forme de vie extraterrestre intelligente.

FRB

Pour se faire, les chercheurs s’appuient sur plusieurs instruments comme le Green Bank Telescope et ils épient – presque – en permanence les différents systèmes stellaires situés autour du nôtre à la recherche d’un signal.

Le Breakthrough Listen, un programme de grande envergure

Milner n’a pas regardé à la dépense et il a ainsi débloqué un fonds de cent millions de dollars sur dix ans afin de pouvoir financer son programme. Toutefois, il ne travaille pas seul sur le projet et il a ainsi reçu le support de plusieurs scientifiques de renom, des scientifiques comme Geoff Marcy, Frank Drake ou encore l’incontournable Stephen Hawking.

Les efforts consentis par le milliardaire russe semblent être en train de payer en tout cas puisque des scientifiques du programme ont récemment déclaré avoir trouvé pas moins de 15 sursauts radio rapides (FRB) en provenance d’une galaxie naine située à environ trois milliards d’années-lumière de notre propre système.

Si le terme n’évoque rien en vous, alors il faut rappeler que les sursauts radio rapides sont en réalité des flashs d’ondes radioélectriques émis pendant quelques millisecondes. Extrêmement courts, ils disparaissent en un instant sans laisser de traces.

Le premier FRB a été détecté en 2007 et de nombreux astronomes ont tenté d’expliquer ces phénomènes. En pure perte malheureusement. Pour l’heure, personne ne sait ce qui les provoque.

Un FRB unique en son genre

Une chose est sûre cependant, ces signaux sont assez courants et nos instruments en ont ainsi détecté un peu plus de cent cinquante en l’espace de ces dix dernières années.

En mars 2016, les scientifiques ont même découvert que certains signaux provenaient de la même zone. Ils avaient en effet détecté onze rafales en provenance du même endroit dans l’espace.

Les détections rapportées par le Breakthrough Listen remontent pour leur part à la fin de semaine dernière. Les chercheurs ont en effet détecté quinze nouvelles rafales en provenance d’une source connue désignée par la référence FRB 121102.

Plus intéressant, la durée du phénomène n’a pas duré les cinq heures et il s’agit d’une grande première puisque les détections passées s’échelonnaient sur une plus longue période.

Bien sûr, pour le moment, les scientifiques n’ont pas été en mesure d’expliquer la nature de ces mystérieux signaux. L’explication la plus plausible serait que ces sursauts soient provoqués par des phénomènes astronomiques comme des étoiles à neutrons, mais il est évidemment très difficile de s’en assurer compte tenu de nos connaissances actuelles.

Pour ne rien arranger, les astronomes doutent de la présence d’une telle étoile dans le système où ont été détectés ces nouveaux sursauts radio rapides en raison de la nature de cette galaxie.

Le mystère reste donc entier pour le moment.