Le Breakthrough Listen n’a toujours pas trouvé d’extraterrestres

La rencontre avec E.T. devra attendre. Après avoir scruté pas moins de 1 327 étoiles situées à moins de 160 années-lumière de la Terre, pendant trois années d’observations à travers le projet Breakthrough Listen, les astronomes n’ont trouvé aucun signal susceptible de provenir d’une civilisation extraterrestre.

Le projet Breakthrough Listen vise à balayer un million d’étoiles proches, toute la Voie lactée, et 100 galaxies voisines à la recherche de signaux radio et optiques.

espace

Crédits Pixabay

Toujours aucun signe d’extraterrestres dans l’espace

Les scientifiques espèrent ainsi repérer des « technosignatures », qui pourraient révéler la présence d’une civilisation extraterrestre. Ces puissants signaux électromagnétiques se distinguent des diverses rafales de radiations naturelles qui traversent constamment la galaxie. Les scientifiques pensent que ces technosignatures pourraient être produites par des systèmes de communication ou de propulsion extraterrestres.

Pourtant, après trois années d’observations, les seuls signaux captés par le télescope Green Bank en Virginie-Occidentale et le télescope Parkes en Australie sont des signaux essentiellement d’origine terrestre. Les deux télescopes, censés localiser des signes de civilisations extraterrestres dans l’espace, n’ont en effet capté que les bruits générés par les téléphones mobiles et d’autres technologies terrestres, et davantage de signaux transitoires provenant des satellites qui survolent la terre.

Comme le dit si bien Danny Price, astronome à l’Université de Californie à Berkeley et membre du projet Breakthrough Listen : « C’est silencieux là-haut ».

Les données de Breakthrough Listen désormais accessibles au public

Au cours des trois premières années du projet Breakthrough Listen, les astronomes ont balayé des milliards de signaux radio et filtré tous les signaux qui semblaient provenir de la nature ou d’équipements sur la Terre. Après avoir écarté des millions de signaux de cette façon, l’équipe s’est retrouvée avec seulement une poignée d’événements. Mais à y regarder de plus près, ceux-ci aussi ont trouvé des explications qui n’ont rien à voir avec une quelconque civilisation extraterrestre.

L’équipe de Breakthrough Listen a détaillé ses dernières recherches dans deux documents publiés dernièrement et rendant toutes les données accessibles au public. « Il se peut que les données contiennent un signal que nous n’avons pas détecté à notre niveau, mais d’autres personnes peuvent maintenant les examiner pour voir si nous avons oublié quelque chose », a déclaré Price.