Clicky

Le changement climatique affecte aussi les insectes

Aujourd’hui plus que jamais, l’avenir de nos précieux arthropodes et hexapodes est menacé. Un rapport sur le déclin mondial de l’entomofaune montre que 40 % des espèces d’insectes sont en voie de disparition.

Cela inclut, entre autres, les hyménoptères, les lépidoptères ainsi que les coléoptères. Les études pointent du doigt le changement climatique qui est aussi à l’origine de nombreuses catastrophes naturelles. Le phénomène s’étend sur le plan international.

Des recherches publiées dans les « Actes » de la National Academy of Science viennent appuyer ces résultats. Le document en question met l’accent sur le rapport entre la forte augmentation de la chaleur et l’extinction de plusieurs arthropodes.

Pour information, cet embranchement regroupe, en l’occurrence, les insectes, les centipèdes et les araignées.

La menace qui pèse sur les insectes ne doit pas être prise à la légère, sachant que ces dernières jouent un rôle considérable sur la biodiversité.

Une grande dégringolade en quatre décennies

La dernière enquête menée sur la biomasse d’arthropodes date de 1970.

En ces temps-là, les chercheurs s’étaient essentiellement concentrés sur les forêts tropicales de l’île caribéenne de Porto Rico. Cette année, une autre équipe a effectué les mêmes recherches avec les mêmes techniques, sauf que les résultats sont plus qu’alarmants.

Les chiffres sont on ne peut plus clairs : la biomasse d’arthropodes ne représente plus qu’un soixantième alors qu’en 1970, elle avait atteint un huitième. L’on dénote aussi une diminution significative des nombres de lézards mangeurs d’insectes. Même chose pour les grenouilles et les oiseaux. Peu à peu, la disparition des insectes se fera sentir dans le secteur de l’agriculture.

D’autres responsables à pointer du doigt

Les chercheurs évoquent plusieurs causes pouvant entraîner la disparition des arthropodes, plus précisément des insectes. On cite notamment l’utilisation massive et excessive de pesticide, sans parler de la perturbation de l’habitat. Quoi qu’il en soit, le changement climatique reste le facteur majeur. On parle plus concrètement de la hausse de température qui provoque une vague de chaleur insupportable.

En raison de leur grande sensibilité à la température, les insectes sont les premiers à pâtir du changement climatique. Et encore, aucune partie du globe n’est épargnée. Le phénomène El Nino se retrouve aussi parmi les causes probables de l’effondrement des arthropodes. Ces petites créatures tentent pourtant de survivre, et ce, par tous les moyens.

Mots-clés entomologie