Le chirurgien qui va transplanter une tête humaine a réussi à réparer la moelle épinière de rats

Sergio Canavero, Ren Xiaoping et leurs collègues ont réussi un nouveau tour de force. Ils sont en effet parvenus à réparer la moelle épinière d’une quinzaine de rats à l’aide du protocole Gemini.

Ces noms ne vous sont peut-être pas inconnus et c’est tout à fait normal, car ces chercheurs travaillent depuis plusieurs années sur un protocole visant à transplanter une tête humaine. Ils comptent d’ailleurs effectuer un premier essai dans ces prochains mois.

Rat Canavero

Toutefois, avant de tenter leur chance, il leur reste encore de nombreuses procédures à tester et à valider. L’une d’entre elles consistait à mettre au point une technique capable de réparer la moelle épinière d’un individu.

Sergio Canavero a réussi à réparer la moelle épinière de plusieurs rats

Sergio Canavero et Ren Xiaoping se sont donc réunis avec leur équipe afin de mener des tests poussés auprès de quinze rats. Les chercheurs souhaitaient en effet tester la viabilité du protocole Gemini.

Développé depuis plusieurs années par les deux hommes, ce protocole vise à connecter les nerfs d’un donneur à ceux d’un receveur en s’appuyant sur les propriétés du polyéthylène glycol, une substance capable d’entraîner la fusion des fibres nerveuses (axones) coupées.

Les chercheurs ont effectué plusieurs essais afin de perfectionner ce protocole durant ces dernières années et ils l’ont notamment utilisé l’année dernière pour greffer la tête d’un singe sur le corps d’un autre individu. L’opération avait d’ailleurs été un franc succès.

Du moins pour les deux hommes puisque le singe s’était éteint au bout d’une vingtaine d’heures.

Depuis, bien sûr, Canavero et Xiaoping l’ont perfectionné et leurs efforts ont vraisemblablement fini par porter leurs fruits.

Plus tôt dans la semaine, les deux hommes et leur équipe ont donc coupé les moelles épinières de quinze rats. Neuf d’entre eux ont ensuite subi le protocole Gemini, les six autres servant de témoins.

La transplantation de la première tête humaine se fera en décembre

L’opération a été exécutée avec minutie, bien entendu. L’équipe a ainsi commencé par couper la moelle épinière des rats avant d’appliquer une solution saline composée d’adrénaline afin d’arrêter l’hémorragie.

Les animaux ont ensuite été traités avec un polyéthylène glycol afin de sceller et de réparer les cellules nerveuses formant leur moelle épinière et les chercheurs leur ont administré des antibiotiques pendant trois jours afin d’éviter les mauvaises surprises.

L’opération a été un véritable succès. Sur les neuf rats bénéficiant du protocole Gemini, huit ont survécu pendant un mois. Mieux, certains d’entre eux ont même regagné l’usage complet de leurs membres.

Canavero a profité d’un entretien mené par Newsweek pour revenir sur l’opération. Il s’est félicité de son succès et il estime qu’elle constitue une avancée fondamentale. L’opération prouve en effet qu’il est parfaitement possible de réparer une moelle épinière.

Désormais, les scientifiques comptent poursuivre leurs expériences, cette fois en effectuant des expériences sur les chiens. Les résultats seront publiés dans ces prochains mois.

Pour rappel, la première transplantation de tête devrait avoir lieu en Chine en décembre prochain.

Rat Canavero 2

Mots-clés chirurgieinsolite