Clicky

Le concept supersonique du Concorde fait son retour

Plusieurs sociétés développent actuellement des avions supersoniques pour faire renaître ce type de vol commercial qui a disparu suite au dernier vol du Concorde en 2003.

Elles travaillent pour réduire l’effet du « bang » supersonique, un bruit très puissant dû au franchissement par l’avion du mur du son, très audible depuis le sol, synonyme de nuisances sonores conséquentes pour les habitants survolés par une ligne aérienne.

Relier Paris à New-York en moins de quatre heures sera peut-être à nouveau possible. De quoi raccourcir considérablement les temps de trajets entre les grandes villes du monde.

Le Concorde, cet avion hors-norme au destin tragique

Tout le monde se souvient du tragique accident du Concorde, survenu le 25 juillet 2000 une minute après son décollage de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Une catastrophe qui a marqué un tournant dans l’histoire du célèbre avion, et qui l’a conduit – en partie – à une retraite anticipée trois ans plus tard.

C’était un avion très particulier et très complexe, tant par sa conception que par ses caractéristiques. Tout cela faisait de lui un véritable ovni dans le parc mondial aéronautique. Long de 61 mètres, il pouvait transporter 128 passagers sur 6200 kilomètres et surtout à plus de 2000 kilomètres par heure (Vitesse maximale de 2370 km/h, soit Mach 2,23, ce qui signifie 2,23 fois la vitesse du son). Seize exemplaires seulement ont vu le jour, le prix d’achat du modèle étant très élevé.

Le prix des billets était également réservé à une riche clientèle, le prix d’un Paris-New-York pouvait atteindre par exemple entre 6000 et 9000 euros. Le prix du luxe et de la rapidité grâce à un avion d’exception.

Plusieurs sociétés travaillent pour redonner vie au Concorde, ou du moins, à son concept. HyperMach par exemple propose un concept d’avion supersonique, l’HyperStar, capable d’atteindre la vitesse incroyable de Mach 4. Aerion est une autre entreprise américaine qui propose elle aussi son concept. Boom, fondée par un ancien d’Amazon, propose quant à elle de transporter 45 passagers à 2335 kilomètres par heure. Une phase d’essais est même prévue pour la fin de l’année.

Le bruit et le coût, deux défauts du Concorde qui deviennent des priorités

Les axes suivis par ces projets sont basés sur une vitesse toujours plus élevée, une conception structurelle et aérodynamique très poussée (matériaux plus légers, design) pour réduire la consommation de kérosène et bien évidemment sur des moteurs performants et innovants. Ce seront des données déterminantes pour l’avènement du « nouveau » Concorde.

Le tout dans le but de réduire le fameux « bang » supersonique afin de réduire les nuisances. Car ce fut un des points faibles du Concorde qui nuisit à sa démocratisation et à son acceptation par les habitants « victimes » de ces bruits impressionnants. En effet, en fendant l’air plus vite que le son, ce type d’avion provoque une onde de choc qui se propage de manière circulaire, donc vers le sol. Celle-ci créée à terre une surpression de l’air à deux reprises, ce qui provoque un double « boum ».

L’HyperStar propose d’emporter 36 passagers à Mach 5 à 27 000 mètres d’altitude (Plus de 2,5 fois l’altitude actuelle des vols commerciaux). Il innove avec une technologie électromagnétique de réduction de traînée. Cela consiste à déployer autour des parties de l’avion qui provoquent l’onde de choc un nuage de particules chargées pour en atténuer l’intensité. Cette société vise également à effectuer des tests rapidement.

Tous ces concepts de concentrés technologiques risquent, dans tous les cas, d’être onéreux à l’achat et de coûter cher aux passagers. Vu les capacités des appareils, ils se destinent sans aucun doute à une clientèle fortunée. C’est d’ailleurs le créneau logique pour ce type de transport. En attendant, avant de voir le jour, il faudra à toutes ces entreprises ambitieuses de nombreux essais et d’innombrables autorisations gouvernementales avant de réaliser des vols commerciaux.

L’idée de continuer sur la lancée du Concorde a toujours été omniprésente. Cela se remarque à travers tous ces projets très aboutis. Ces prochaines années promettent des nouveautés incroyables. Notre Monde et son évolution technologique perpétuelle peuvent-ils, de toute manière, se passer des avions supersoniques… ?

Share this post

JB

Infirmier | Passionné par les nouvelles technologies et la photo