Clicky

Le créateur de Retro City Rampage dit avoir réussi à le porter sur GBA

En 2012 sortait Retro City Rampage, un GTA-like bourré de références et de pixels à en avoir la nausée. Alors que le développement de sa suite se poursuit, son créateur Brian Provinciano a récemment déclaré qu’il aimerait ensuite se mettre aux demakes, en ayant par exemple déjà réussi à faire tourner Retro City Rampage sur Game Boy Advance.

Le succès de GTA III, principalement dû à la transposition 3D de la formule de base, a conduit à la naissance de quantité de jeux développés sur le même principe. À savoir un monde ouvert où la majeure partie du temps, le joueur est amené à remplir des quêtes à l’intérêt sûrement caché dans leur nombre.

En octobre 2012 sortait sur PC Retro City Rampage, un hommage évident à GTA mais aussi au hardware 8 bits et à la culture pop des années 80/90. Si sa représentation 2D ramenait aux premiers épisodes de la série de Rockstar, Brian Provinciano était allé plus loin dans le concept en blindant son titre de contenu.

Retro City Rampage jouable à 85% sur Game Boy Advance

Il est sincèrement difficile d’être passé à côté de Retro City Rampage car il est désormais présent sur quasiment l’intégralité des consoles de jeu modernes (la Xbox One reste ainsi délaissée). Aujourd’hui, son créateur continue de travailler sur sa suite, Shakedown Hawaii qui arborera pour sa part une esthétique 16 bits.

Lors d’un évènement Electric Playground Live où il présentait son prochain jeu, il a été demandé à Brian Provinciano si Shakedown Hawaii, dont on pourrait douter de sa capacité à tourner sur des machines telles que la Mega Drive et la Super Nintendo, était finalement réalisable sur ces supports. Sa réponse, rapportée par Nintendo Life, a été la suivante :

«Pour être honnête, après Shakedown Hawaii, j’aimerais beaucoup revenir faire quelque chose comme ça, j’aime bricoler avec du vieux matériel. »

Et d’ajouter avoir même réussi à porter Retro City Rampage sur une plate-forme ayant manqué de peu d’être servie à l’époque :

« J’ai en fait réussi à faire tourner RCR sur Game Boy Advance et c’était vraiment amusant. Je n’en ai pas trop dit à son sujet, mais c’était juste un passe-temps… Je dirais que c’est fait à 85%, il reste quelques soucis liés à la fréquence d’images. »

Brian aimerait pouvoir être autorisé à sortir le résultat final, lui qui avait déjà travaillé sur un prototype NES de Retro City Rampage en 2013. Ne comptez toutefois plus rejouer à un titre de la génération actuelle après ça tant vos yeux seront sortis par eux-mêmes de leurs globes.