Clicky

Le doxing vu par des scientifiques

Le harcèlement sur internet est l’un des pires fléaux de notre ère. De nombreux témoignages des victimes ou de leurs proches prouvent en que le harcèlement est une source de peur, d’angoisse et d’un terrible mal-être. L’une des méthodes utilisées par les harceleurs pour atteindre leur cible est le doxing. La technique consiste à pirater l’appareil mobile et les comptes connectés de la personne pour la traquer.

Le doxing a été jusque-là considéré comme un sujet social ou informatique. Étant donné ses conséquences néfastes, les scientifiques ont décidé de s’y intéresser. À cet effet, des chercheurs ont lancé une intelligence artificielle sur des forums pour analyser plusieurs aspects du doxing.

hadopi-fai

Les résultats des recherches ont permis d’avoir une idée plus claire sur la méthode du doxing et les personnes principalement concernées.

L’étude menée sur le doxing

Les scientifiques à l’origine de l’étude sont issus de l’université de New York et de l’université de l’Illinois. Le projet intitulé « Fifteen Minutes of Unwanted Fame » (quinze minutes de célébrité indésirable) est une analyse quantitative du doxing. Pour l’étude des sujets traités, les chercheurs ont choisi d’utiliser une intelligence artificielle.

La technologie a été implantée sur 4chan, 8chan et Pastebin.

Le rôle de l’IA est d’analyser les données sur les sites sur une durée de treize semaines. À l’issue de l’analyse, plusieurs cas pouvant être identifiés comme étant du doxing ont été recensés. À partir des diverses informations récoltées, les scientifiques ont essayé de dresser des profils types des doxers et leurs victimes.

Le profil des victimes du doxing et des doxers

Le profil de base des principales victimes du doxing sur les sites choisis sont les jeunes garçons passionnés de jeu vidéo. Les sites analysés sont surtout fréquentés par des internautes masculins.

Cependant, les scientifiques qui ont mené l’étude ont expliqué que les femmes étaient autant des victimes potentielles sur des sites au public plus diversifié.

Les chercheurs ignorent encore ce qui pousse les doxers à agir de la sorte et à harceler sans raison évidente des anonymes trouvés sur des forums et des blogs. Dans leur mode de harcèlement, les doxers envoient ou postent en mode public des insultes, et passent des appels téléphoniques étranges. L’étude a également révélé que les doxers agissaient en groupe.

Mots-clés web

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !