Le Forum Netexplo 2017 met en avant l’intelligence artificielle

Tous les ans, l’UNESCO organise le Forum Netexplo dans le but de présenter des projets innovants qui pourraient changer le monde. Cette année, le forum s’est tenu le 26 et 27 avril, et c’est l’intelligence artificielle qui a été mise à l’honneur par le biais d’initiatives digitales très prometteuses. Parmi ces innovations, cinq ont particulièrement retenu l’attention des experts et enseignants chargés de répertorier les projets.

Il y a la truffe de chien imprimée en 3D capable détecter les explosifs, le gant exosquelette qui permet de « ressentir » la réalité virtuelle. Il y a également l’algorithme qui arrive à reproduire de faux Rembrandt par le biais d’une imprimante 3D ou encore i le piège à moustique robotique et sélectif ainsi que le docteur algorithme, un assistant de santé virtuel.

Netexplo

À noter que tous ces projets présentent le même point commun : ils s’appuient sur le système de l’intelligence artificielle.

L’intelligence artificielle est au cœur de l’innovation

C’est sans surprise que l’intelligence artificielle s’est imposée lors du Forum. On l’a notamment retrouvé en plein cœur des trois grandes tendances digitales 2017 qui sont Human Focus, Human Nature et Post-Human. Cependant, les autres initiatives technologiques n’ont pas été en reste. Une fois de plus, l’évènement a permis de découvrir plein de nouveautés : biotechnologie, réalité augmentée et virtuelle, robotique, impression 3D, cybersécurité, médias sociaux…

Comme chaque année, les inventions les plus innovantes ont été récompensées lors du Forum. Pour cette édition 2017, trois projets s’appuyant sur l’IA ont été sacrés lauréats 2017 de l’évènement. Il s’agit du gant exosquelette Dexmo, de l’algorithme portraitiste The Next Rembrandt ainsi que du 3D printed dog nose, la truffe de chien qui permet de mieux repérer les drogues et explosifs.

Netexplo a permis de repérer plusieurs pépites technologiques

Cela fait maintenant une dizaine d’années que Netexplo et son réseau mondial d’universitaires se chargent de repérer les projets prometteurs. Ces derniers pourraient en effet se révéler une nouvelle tendance de l’innovation. Le forum annuel a notamment permis de détecter très tôt le potentiel de Twitter, Spotify ou encore Shazam alors que ces derniers n’étaient encore qu’à l’état embryonnaire.

L’observatoire a vu le jour en 2007, et fête donc ses dix bougies cette année. Depuis, c’est un véritable réseau mondial qui a été bâti.

Le réseau regroupe aujourd’hui de nombreux experts et universitaires qui sont chargés de repérer les nouveautés et possibles tendances digitales partout dans le monde.