Le Galaxy Note 10 pourrait coûter un peu moins cher que prévu

Le Galaxy Note 10 sera présenté demain et, pour le moment, nous ignorons encore tout de son prix de vente. Ou presque. Certaines sources évoquent en effet un prix de départ atteignant les 999 €. Toutefois, si l’on en croit Roland Quandt, ce prix serait quelque peu exagéré.

Il est bien loin le temps où les flagships se négociaient autour des 650 €.

Capture YouTube

Depuis, les prix ont gonflé et la plupart des téléphones haut de gamme se négocient autour des mille euros. Certains constructeurs comme Apple vont même encore plus loin sur certains modèles.

Un Galaxy Note 10 à 949 $ ?

Le Galaxy Note 10 devrait bien entendu suivre cette mode, mais la douloureuse pourrait finalement être un peu plus digeste que prévu.

Selon Roland Quandt, Samsung aurait ainsi l’intention de proposer le Galaxy Note 10 à 949 $ au lieu des 999 $ initialement évoqués. Quant au gros modèle, il devrait se négocier à partir de 1099 $ pour la version de base, une version qui devrait embarquer à son bord 8 Go de mémoire vive et environ 256 Go de stockage.

Il faut d’ailleurs rappeler que Samsung aurait aussi un autre modèle un peu plus premium en préparation, un modèle qui devrait cette fois atteindre les 12 Go de mémoire vive et les 512 Go de stockage. En supposant que le leakeur teuton ait mis dans le mille, ce dernier risque de se négocier à partir de 1099 $ pour le Galaxy Note 10 et 1199 $ pour le Galaxy Note 10+.

Et 1099 $ pour le Galaxy Note 10+ ?

Le problème, c’est que ces prix ne concernent que le marché américain. Samsung risque donc de gonfler ses prix en Europe.

Maintenant, le constructeur va devoir se montrer très prudent. Le Galaxy Note 10 n’est en effet pas le seul téléphone attendu au second semestre. Google devrait aussi nous en mettre plein les yeux avec le Pixel 4 et Huawei en remettra pour sa part une couche avec le Huawei Mate 30.

Dans ce contexte, Samsung a tout intérêt à ne pas se montrer trop gourmand. Un prix jugé trop excessif par les consommateurs pourrait en effet se retourner contre lui. Surtout si ses concurrents se montrent plus raisonnables de leur côté.