Le Galaxy Note 9 est de passage chez Geekbench

Si Samsung respecte son planning habituel, alors la firme devrait logiquement lancer un Galaxy Note 9 en août ou en septembre. L’attente risque d’être un peu longue, mais nous pourrons toujours nous rabattre sur les rumeurs en attendant. Le terminal vient d’ailleurs de faire une entrée très remarquée dans la base de données de Geekbench.

Hier, une personne a effectivement fait tourner la solution sur un terminal répondant au numéro de modèle SM-N960U.

Galaxy Note 8 : image 15

Si vous êtes familier avec la nomenclature de la firme coréenne, alors vous savez sans doute que cette dernière utilise toujours la même dénomination pour nommer ses terminaux.

Un Galaxy Note 9 en balade chez Geekbench ?

Les deux premières lettres renvoient ainsi vers l’abréviation de son propre nom et la troisième vers la gamme de produits visée. Les trois chiffres représentent le modèle et la dernière lettre la version.

En parallèle, la marque a également pris l’habitude de changer de dizaine pour chaque nouvelle génération. Le Galaxy Note 8 étant désigné par la référence SM-N950, on peut donc en déduire que le SM-N960 est bien son successeur et donc le Galaxy Note 9.

Geekbench n’est pas une solution très loquace et elle se limite ainsi le plus souvent à citer le processeur et la mémoire vive embarquée à bord des appareils testés avec sa solution. C’est le cas ici.

D’après l’outil, le Galaxy Note 9 sera donc propulsé – du moins pour cette version – par un Snapdragon 845 couplé à environ 6 Go de mémoire vive, donc 5 Go de libres pour les applications. Sans surprise, le modèle testé est animé par Android 8.1 Oreo et donc par la dernière version de la plateforme mobile de Google. Samsung n’a visiblement pas encore pris la peine de tester Android P, pas suffisamment en tout cas pour l’utiliser sur un des prototypes sortis de son laboratoire.

Un score décevant

La note attribuée par Geekbench est un peu décevante pour sa part.

Le Galaxy Note 9 aurait en effet été récompensé avec 2190 points en single core et avec 8806 points en multi core, soit un score moindre que celui obtenu par le Galaxy S9 et le Galaxy S9+. En soi, ce n’est d’ailleurs pas vraiment une surprise puisque le terminal est encore en phase de test et il est donc très loin d’être parfaitement optimisé pour ce genre de solutions.

Si l’on en croit les rumeurs circulant à son sujet depuis le début de l’année, alors le Galaxy Note 9 pourrait avoir droit à un lecteur d’empreintes intégré à l’écran et à une plus grosse batterie, avec un nouveau module photo.