Clicky

Le Galaxy S10 devrait proposer une puce entièrement dédiée à l’IA

Samsung, Apple et Huawei ont beaucoup investi sur le secteur de l’intelligence artificielle ces dernières années. Le chaebol coréen aurait l’intention d’aller encore plus loin avec le Galaxy S10.

L’intelligence artificielle est partout et elle a même trouvé son chemin sur nos smartphones. Huawei a été parmi les premiers constructeurs à l’exploiter au sein de ses appareils afin d’améliorer la qualité de leurs clichés ou le fonctionnement de leur plateforme.

Galaxy S9+

Depuis, de nombreuses autres entreprises en ont fait de même de leur côté.

Un NPU pour le Galaxy S10 ?

Samsung n’est pas le dernier d’entre eux. Les derniers appareils du constructeur proposent ainsi eux aussi des fonctions axées sur l’IA.

Or justement, si l’on en croit le profil LinkedIn d’un ancien employé du chaebol, alors Samsung serait actuellement en train de finaliser une nouvelle puce entièrement dédiée à la chose, soit un NPU de seconde génération.

Ice Universe pense pour sa part que cette nouvelle puce devrait être finalisée a plus tard à la fin de l’année. Si tel est le cas, alors le Galaxy S10 devrait être le tout premier appareil à l’embarquer. Plus intéressant encore, le constructeur aurait dans l’idée de l’intégrer à son Exynos 9820 et donc à son tout prochain SoC haut de gamme.

En toute logique, ce NPU devrait succéder au Vision Processing Unit embarqué sur les flagships actuels. Il faut bien entendu s’attendre à une vitesse de traitement accrue.

Une puce optimisée pour le traitement d’images ?

Pour le moment, nous ne savons pas exactement comment le Galaxy S10 exploitera cette nouvelle puce, mais les rumeurs les plus récentes indiquent qu’au moins un des modèles de la gamme devrait être équipé d’un module photo composé de trois optiques et de trois capteurs. Ce NPU devrait donc avoir un rôle à jouer en la matière. Proposer trois capteurs ne suffit pas, encore faut-il être en mesure de les exploiter pleinement.

Samsung n’est d’ailleurs pas le seul à travailler sur un NPU. Qualcomm devrait lui aussi en proposer un sur sa prochaine puce haut de gamme, rejoignant de ce fait Apple ou encore Huawei.

Si tout se passe bien, le Galaxy S10 devrait être présenté quelque part en février, sans doute en amont du MWC 2019. Samsung aurait également un smartphone pliable dans les cartons et ce dernier pourrait faire ses premiers pas lors du CES de janvier… ou à l’occasion du prochain salon du chaebol.