Clicky

Le Galaxy S10 pourrait finalement faire l’impasse sur le scanner rétinien

Le Galaxy S10 ne sera pas présenté avant l’année prochaine, mais cela ne l’empêche pas de faire parler de lui et une nouvelle rumeur vient précisément de surgir. Elle vise les fonctions biométriques du terminal.

Si Samsung respecte le planning habituel, alors il devrait logiquement présenter les successeurs au Galaxy S9 et Galaxy S9+ durant le premier trimestre de l’année prochaine, sans doute autour du mois de février.

Test Galaxy S9 design : image 4

Entre temps, il reste beaucoup à faire, mais la firme semble avoir toutes les difficultés du monde à garder son projet secret.

Le Galaxy S10 pourrait supprimer le scanner rétinien

Les rumeurs et les fuites se sont en effet intensifiées au cours de ces dernières semaines et le Galaxy S10 s’est retrouvé à de multiples occasions au centre de toutes les attentions.

MyDrivers a ainsi publié hier un article entièrement consacré au terminal et plus précisément à ses fonctions biométriques.

D’après Wan Nan, l’auteur du texte, le Galaxy S10 devrait être assez différent des modèles précédents sur ce terrain et le terminal risque ainsi d’abandonner le scanner rétinien et de tout miser sur le lecteur d’empreintes, un lecteur directement intégré à la dalle.

Pour appuyer sa thèse, Nan s’appuie notamment sur un rapport rendu par The Bell un peu plus tôt dans la semaine. Selon la publication coréenne, Samsung n’aurait pas encore acheté des échantillons de capteurs d’iris pour son prochain flagship, et ce alors même que la firme a l’habitude de se fournir à cette période pour ses nouveaux appareils haut de gamme.

Deux modèles en vue

Toujours d’après la même source, le constructeur aurait une fois encore l’intention de décliner son téléphone en deux modèles. Il faudrait donc s’attendre à voir émerger un Galaxy S10 et un Galaxy S10+.

La principale différence entre les deux appareils aurait trait à leur taille puisque le premier devrait embarquer un écran de 5,8 pouces, contre un écran de 6,3 pouces pour le second. Il ne faudrait donc pas s’attendre à un changement de ce côté-là.

En revanche, des rapports récents indiquent que le constructeur aurait l’intention de réduire l’épaisseur des bordures entourant la dalle de son téléphone afin de conserver les dimensions les plus compactes possible.

Si cette info se vérifie, alors le Galaxy S10 pourrait de ce fait être beaucoup plus menu que son prédécesseur. De même pour sa déclinaison.

David

Passionné, colérique, humain.