Le Galaxy S9 aura peut-être droit à un mode Super Slow Motion

Le Galaxy S9 ne sera pas présenté avant plusieurs mois, mais les rumeurs semblent n’en avoir cure et le terminal se retrouve ainsi de temps en temps au cœur des discussions des leakeurs.

C’est encore le cas présentement et ETNews vient ainsi de publier un article entièrement dédié à son futur module photo, un article se concentrant plus précisément sur ses capacités en matière de captures de vidéos. D’après nos confrères coréens, le terminal devrait en effet proposer un nouveau mode d’enregistrement permettant de capturer des ralentis extrêmes.

Galaxy S8

Samsung ne limite pas son activité à la mobilité et le constructeur est ainsi présent sur plusieurs fronts différents.

Samsung travaille sur un nouveau module photo ultra rapide

S’il compte des tablettes ou même des téléviseurs à son catalogue, il a aussi lourdement investi dans le secteur des écrans, des semi-conducteurs et des capteurs photo. Grâce à ces multiples investissements, l’entreprise a réussi à réduire sa dépendance tout en conservant la mainmise sur ses appareils.

Selon ETNews, Samsung serait actuellement en train de travailler sur un nouveau capteur photo d’une extrême vélocité.

Le module en question irait en effet plus loin que les précédents et il serait ainsi capable d’atteindre les 1000 photos par seconde grâce à une toute nouvelle architecture consistant à empiler une puce logique sous un capteur et à l’associer à une puce DRAM dédiée spécialement à cet usage.

En outre, le développement de la pièce serait bien avancé et la version finale de ce module devrait être officiellement présentée en novembre.

Le Galaxy S9 pourrait être le premier téléphone à en profiter

Dans ce contexte, ETNews pense que le Galaxy S9 et le Galaxy S9+ ont de fortes chances d’être les premiers terminaux dotés de ce module. Si tel est le cas, alors ces appareils seraient tout à fait en mesure de proposer aux utilisateurs un mode ralenti apte à rivaliser avec celui des derniers appareils haut de gamme de Sony.

En revanche, on ne sait pas si cette pièce sera intégrée à un module photo double ou pas.

Samsung a en effet affublé le Galaxy Note 8 d’un module photo composé de deux optiques et de deux capteurs afin d’améliorer la qualité des images produites par son entremise. Cette architecture est assez particulière et elle a nécessité des investissements importants en matière de R&D.

Il aurait donc été logique que le constructeur intègre le même module à ses prochains flagships afin de réduire leur coût de fabrication et augmenter du même coup ses marges. Or s’il doit réellement intégrer ce nouveau capteur à son module, il sera fatalement obligé de revoir toute son architecture, avec tous les frais supplémentaires que cela représente.