Le Galaxy S9 devrait avoir la primeur du Snapdragon 845

Le Galaxy S9 ne sera pas annoncé avant le premier trimestre de l’année prochaine, mais cela ne l’empêche pas de faire parler de lui. Selon une source bien informée, le terminal devrait en effet être le premier à profiter de toute la puissance du futur Snapdragon 845. Il est évidemment très difficile d’être surpris par cette nouvelle compte tenu des habitudes de la marque coréenne.

Samsung a en effet toujours eu un goût très prononcé pour les exclusivités. La firme l’a d’ailleurs prouvé avec ses deux derniers flagships.

Galaxy Note 8

Le Galaxy S8 et sa déclinaison ont en effet été les premiers terminaux à bénéficier de la puissance de calcul du Snapdragon 835.

Le Galaxy S9 pourrait être le premier smartphone sous Snapdragon 845

Face à la situation, Sony, HTC et les autres constructeurs ont été obligés d’attendre la sortie de ces terminaux avant de pouvoir commercialiser leurs propres appareils haut de gamme.

LG, lui, a préféré se tourner vers une puce de la génération précédente et il a ainsi choisi d’embarquer le vieillissant Snapdragon 821 sur son LG G6.

Samsung n’a visiblement pas l’intention de changer de stratégie. Selon une source bien informée, la marque coréenne serait en effet en train de négocier un nouveau contrat d’exclusivité avec Qualcomm, un contrat portant cette fois sur le Snapdragon 845. La firme souhaiterait en effet réserver les premières séries de la puce pour son prochain appareil haut de gamme et donc pour le Galaxy S9.

Une information à prendre avec prudence

L’information n’a cependant pas été confirmée par les principaux intéressés et elle est donc à prendre avec la plus extrême des précautions.

En réalité, cette fuite nous vient tout droit d’un leakeur chinois du nom de Ice Universe. Extrêmement prolifique, il a de nombreuses connexions dans l’industrie et notamment avec les partenaires du géant sud-coréen.

Grâce à ces relations privilégiées, il lui arrive ainsi souvent de mettre la main sur des informations en lien avec les prochains produits de la marque avant leur annonce. Il a d’ailleurs souvent vu juste par le passé et il n’y a donc aucune raison qu’il se trompe cette fois-ci.

Une chose est sûre en tout cas, Samsung a tout intérêt à négocier ce contrat d’exclusivité avec Qualcomm. Cette stratégie a en effet plutôt bien réussi au Galaxy S8 et au Galaxy S8+.