Clicky

Le Galaxy S9 sera peut-être doté d’un capteur environnemental 

Samsung a récemment déposé un étonnant brevet mettant en scène un capteur environnemental pensé tout spécialement pour les smartphones. Le Galaxy S9 et le Galaxy S9+ miseront peut-être sur cette carte pour se distinguer de leurs concurrents.

Samsung dépose chaque année des dizaines de brevets et ces derniers sont évidemment très loin de tous déboucher sur de véritables produits.

Galaxy Note 8 : image 15

Toutefois, le contraire est aussi vrai et certains brevets déposés par le passé ont fini par trouver des applications concrètes.

Samsung a imaginé un capteur environnemental capable d’analyser la qualité de l’air

En ira-t-il ainsi pour ce brevet ? C’est impossible à dire pour le moment, mais ce capteur environnemental pourrait tout à fait trouver sa place sur les futurs smartphones de la marque.

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, mais nous vivons dans un monde extrêmement pollué. Si Paris est régulièrement touchée par des pics de pollution, elle est loin d’être la seule ville confrontée à ce problème et toutes les grandes mégalopoles rencontrent les mêmes difficultés.

Ces pics ont un impact sur notre environnement, certes, mais également sur notre santé. La pollution est à l’origine de nombreux troubles ORL et elle peut même déboucher dans certains cas sur des bronchites à répétition, des crises asthmatiformes ou même des cancers.

Samsung s’intéresse beaucoup au secteur de la santé et c’est précisément ce qui a poussé l’entreprise à développer une application se focalisant sur le quantified self et à équiper ses terminaux haut de gamme d’un moniteur de fréquence cardiaque. Grâce à ce composant, les propriétaires d’un flagship de la marque peuvent suivre facilement l’évolution de leur rythme cardiaque et mieux mesurer leurs efforts.

Le Galaxy S9 et le Galaxy S9+ pourront-ils profiter d’un tel capteur ?

Ce capteur environnemental serait assez différent pour sa part et il se focaliserait ainsi surtout sur l’environnement direct de l’utilisateur en fournissant des informations sur la qualité de l’air ambiant.

En s’appuyant sur ce fameux capteur, les possesseurs d’un téléphone de la marque seraient donc en mesure de mesurer le taux de pollution présent dans l’air ou même dans leur habitant et d’agir en circonstance.

Plus intéressant, ce fameux capteur ne se limiterait pas forcément aux smartphones et il serait ainsi aussi en mesure de fonctionner sur une montre connectée ou même sur une tablette tactile.

En outre, de par sa nature, il serait tout à fait possible de le fondre directement dans la dalle d’un appareil électronique afin de gagner un peu de place. Il ne s’agit évidemment pas d’un détail anodin, et encore moins sur un smartphone puisque ces appareils sont en règle général très fins et très compacts. Encore plus depuis l’avènement du borderless, d’ailleurs.

Le Galaxy S9 et le Galaxy S9+ pourront-ils profiter de ce fameux capteur ? Impossible de s’en assurer malheureusement, mais une chose est certaine en tout cas : si la firme doit réellement intégrer un capteur de ce type à un de ses téléphones, alors ce sera forcément sur un de ses flagships.

Share this post

David

Passionné, colérique, humain.