Le Google Pixel 3 XL sera difficile à réparer, mais iFixit a vu pire

4/10, c’est la note que le Pixel 3 XL de Google a récolté à l’issue de son passage chez les experts d‘iFixit. Le site américain spécialisé dans le démontage et la réparation d’appareils électroniques se charge toujours de mettre la main sur les derniers produits High-Tech à la mode pour voir ce qu’ils ont dans le ventre – au sens propre du terme -, et leur attribuer son traditionnel score de « réparabilité ». Cette notation est notamment destinée à évaluer si un appareil est – ou non -, facile à être désassemblé en vue d’une éventuelle réparation.

Dans le cas du dernier flagship de Google, la réponse est non. Le démontage du smartphone, que Fred a pu prendre en mains en début de semaine, se montre en effet particulièrement ardu. Sont pointés du doigt, la difficulté d’accéder à la dalle OLED de l’appareil (pourtant vulnérable, comme tous les écrans de smartphones, et sujette à de potentielles interventions), la fragilité de son dos en verre, mais aussi la présence de nombreux composants collés à l’intérieur du châssis.

Le Google Pixel 3 XL est passé entre les mains des experts d’iFixit, qui se sont empressés de le mettre en pièce. Le mobile, difficile à démonter et à réparer, a obtenu un 4/10 en indice de « réparabilité ».

Certains points positifs sont toutefois à porter au crédit du terminal. iFixit note ainsi que Google a eu la bonne idée de rendre la batterie du dernier porte-étendard d’Android assez facile d’accès. Le géant de Mountain View a par ailleurs eu recours à des vis Torx T3 standard, ce qui facilite le démontage de certaines pièces d’après les experts d’iFixit.

iFixit a vu pire que le Pixel 3 XL… Mais a aussi vu mieux en matière de smartphones

À noter que le site, qui voit passer de nombreux appareils dans ses locaux, a déjà eu l’occasion de mettre de bien plus mauvaises notes à certains terminaux. Parmi les machines les plus compliquées à réparer se placent de plus en plus souvent les laptops des grandes marques, dont Apple et Microsoft. Dernièrement, iFixit infligeait un sévère 1/10 au dernier MacBook Pro (le modèle 15 pouces) ou encore un zéro pointé au Surface Laptop durant les premiers jours de l’été 2017. Le terminal avait à cette occasion été qualifié de « monstruosité pleine de colle » par les spécialistes du site.

Heureusement, côté téléphonie mobile, certains smartphones parviennent à faire un peu mieux que le Pixel 3 XL. Les iPhone Xs et Xs Max, par exemple, sont ainsi parvenus à récolter un honorable 6/10 lors de leur passage sur la table de dissection d’iFixit, tandis que le OnePlus 6 avait dû, en mai, se contenter d’un passable 5/10. Les Samsung Galaxy Note 9, J6 (2018), ou encore le P20 Pro de Huawei, ont en revanche tous les trois obtenus le même score que le Pixel 3 XL… et à chaque fois pour des raisons plus ou moins similaires.

Crédit illustration : iFixit