Le Google Play Store a maintenant un problème avec les jeux violents pour enfants

La boutique officielle d’applications du géant de la technologie Google fait de nouveau parler d’elle pour des soucis liés à la classification des contenus présents sur la plateforme.

En effet, bon nombre des applications les plus téléchargées sur Google Play Store, et classées comme inoffensives pour les enfants, contiennent en fait des scènes et des visuels inappropriés, voire carrément violents et sanglants, destinés à un public d’un âge plus avancé.

Le Google Play Store a maintenant un problème avec les jeux violents pour enfants

Dans l’état actuel des choses, ces applications passent les filtres du contrôle parental ce qui expose les enfants à ces contenus agressifs. Mais d’un autre côté, il ressort clairement que Google n’a pas mis en place un système de contrôle efficace pour protéger certaines catégories d’utilisateurs de telles applications, principalement les enfants.

Tirer sur des zombies, les écraser avec une tondeuse ou encore parier, faites le tri

Un  jeu de tir à la première personne où l’objectif est de faire exploser la tronche des zombies qui passent dans votre champ de vision. C’est l’exemple d’un jeu classé PEGI 3, donc parfaitement approprié aux enfants en bas âge selon la classification liée à l’âge utilisée par Google.

Le problème ? À moins de s’exercer pour prendre le rôle d’un enfant dans le casting de The Walking Dead, ce n’est pas un exercice qui irait pour un gosse de 4 ans, vu les scènes de violence et d’agressivité que l’application contient de manière explicite.

Ce qui le classerait comme PEGI 17 par exemple.

Et la boutique Google Play Store contient ce genre de mini-jeux mal classés à foison. Depuis l’univers des zombies qui servent de cibles ambulantes, en passant par une démonstration où l’utilisateur se met dans la peau d’un chirurgien dentiste qui arrache les dents cariées d’un jeune panda, ou encore des simulations de jeux de hasard, on trouve tout en n’importe quoi avec un point commun, ce sont des contenus auxquels les enfants peuvent accéder et jouer.

Google a supprimé certaines de ces applications

Quand la situation a été signifiée à Google, la firme a procédé à la suppression de certaines applications sujettes à controverse avant de les reclasser. Toutefois, il n’en demeure pas moins que c’est au niveau du contrôle des jeux qui sont intégrés dans le Play Store que l’entreprise doit améliorer ses pratiques. Tout comme le fait Apple à travers son processus de révision impliquant des contrôles humains avant toute approbation d’applications dans sa vitrine.

En effet, les développeurs qui veulent intégrer une nouvelle application dans la boutique en ligne se comptent par dizaines de milliers chaque jour. Et tout ce dont ils ont besoin est de remplir un formulaire pour attribuer une classification par âge aux applications, ce que Google va utiliser ensuite pour les catégoriser, avec comme seul critère la bonne volonté des développeurs qui renseignent le questionnaire.

Cette démarche laisse la porte ouverte aux pratiques douteuses ne tenant pas compte de la réalité des thèmes traités dans l’application. D’autant plus que les développeurs ont tout intérêt à ce que leurs applications soient accessibles à toutes les tranches d’âge afin de bénéficier d’une audience maximale et de faire ainsi plus de profits avec les publicités intégrées.