Clicky

Le HoloLens est disponible en pré-commande

Le HoloLens a fait couler beaucoup d’encre ces derniers mois et cela n’a rien de surprenant compte tenu de ce qu’il propose. Grâce à lui, il sera effectivement possible d’augmenter la réalité en ajoutant des hologrammes où bon nous semble. C’est plutôt prometteur et le hasard fait bien les choses car les pré-commandes viennent de démarrer. Et autant vous prévenir de suite, le casque n’est pas donné.

Si vous voulez mettre la main dessus, il faudra effectivement débourser pas moins de… 3 000 $. Le prix est élevé mais cette version ne s’adresse pas vraiment au grand public et il vise avant tout les éditeurs et les studios.

Préco HoloLens

« Excusez-moi, savez-vous où sont les toilettes ? »

En outre, il ne faut pas oublier que le HoloLens est un appareil autonome et il ne sera donc pas nécessaire de le connecter à un ordinateur pour profiter de ses services.

3 000 $ pour le HoloLens, qui dit mieux ?

Cela veut aussi dire que vous n’aurez pas besoin d’une bête de course derrière pour faire tourner ses jeux et ses applications, contrairement à l’Oculus Rift ou même au HTC Vive.

Pré-commandes oblige, Microsoft a également publié la fiche technique du casque. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il hérite d’une configuration assez modeste puisqu’il embarque une puce Intel 32-bit couplée à 2 Go de mémoire vive.

L’espace de stockage atteint les 64 Go et on trouve aussi une puce WiFi 802.11 ac, une puce Bluetooth 4.1 et un port micro USB 2.0 pour recharger l’appareil.

La firme n’a pas évoqué la capacité de la batterie mais elle indique tout de même que l’autonomie est estimée à deux ou trois heures selon l’utilisation. Ce n’est pas énorme, mais il ne faut pas perdre de vue le fait que les sessions de jeu seront particulièrement intenses puisqu’elles vous mettront à contribution.

L’appareil met le paquet sur les capteurs et sur les microphones bien sûr. Il est ainsi équipé de quatre caméras capables d’analyser l’environnement, d’une caméra de profondeur, d’un capteur de 2 millions de pixels, de quatre microphone et d’un capteur de luminosité ambiante.

Le casque sera vendu avec un chargeur, une télécommande et un repose nez de rechange. Il tourne sous Windows 10 et il pèse un peu plus de 570 grammes. Ah et il est dénué de ventilateurs, Microsoft ayant opté pour un système de refroidissement passif.

Le casque sera vendu avec plusieurs applications

Microsoft a aussi installé plusieurs applications sur le système.

HoloStudio permettra à l’utilisateur de manipuler des objets en trois dimensions, par exemple. Holotour, lui, vous proposera de vous balader dans un univers virtuel.

En marge, il faudra aussi compter sur Skype et sur trois jeux : RoboRaid, Young Conker et Fragment. Minecraft n’est pas de la partie.

Le premier a été présenté à maintes reprises dans les démonstrations de la marque et il placera le joueur face à une armée de robots. Pas d’infos sur le second en revanche. Le troisième se posera pour sa part comme un Cluedo et il vous mettra dans la peau d’un détective chargé d’une enquête, un détective qui devra interroger plusieurs personnes pour trouver le meurtrier.

Si vous voulez pré-commander le casque, il suffit de vous rendre sur le site de Microsoft. Les expéditions démarreront à la fin du mois.

Mots-clés hololensmicrosoft

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.