Clicky

Le HTC U12+ est officiel et il a de sérieux arguments pour séduire

HTC a officialisé le HTC U12+ ce matin. Puissant et racé, le terminal a de solides arguments pour séduire, à commencer par un design léché et une fiche technique solide. Il semble également exceller en photo.

La forme ne change pas. Le terminal est en effet doté d’un beau boîtier en verre renforcé par une armature métallique. Fidèle à ses habitudes, HTC a apporté le plus grand soin aux détails et les ingénieurs de la firme taïwanaise ont ainsi utilisé plusieurs couches de verre distinctes afin de donner un aspect changeant à l’arrière du terminal.

HTC U12+

Mieux, parmi les différents coloris proposés, le constructeur a eu l’idée de proposer une version translucide à travers de laquelle on devine les différents composants formant les entrailles du terminal.

HTC U12+ : un design soigné et une ergonomie originale

Le HTC U12+ est également doté de la nouvelle version de Edge Sense et l’utilisateur n’aura ainsi qu’à presser les tranches de l’appareil pour démarrer l’appareil photo, verrouiller l’inclinaison de l’écran, agrandir des cartes ou même lancer la capture de vidéo.

Parfaitement conscient des nouveaux usages photographiques induits par nos terminaux nomades, HTC a également beaucoup travaillé sur la partie photo et le terminal est ainsi doté d’un module double à l’arrière et d’un module double à l’avant. Le HTC U12+ semble d’ailleurs avoir du répondant puisqu’il a reçu la note de 103 aux tests de DxOMark Mobile.

Le terminal met également l’accent sur le son. Il est équipé de la toute dernière version du BoomSound, une version faisant la part belle aux HiFi. HTC a également eu la bonne idée de le livrer avec des écouteurs USonic et de le rendre compatible avec le Bluetooth 24-bit afin d’offrir la meilleure restitution sonore possible.

La fiche technique de l’appareil est à l’image du reste : irréprochable.

Le HTC U12+ embarque ainsi un écran de 6 pouces sans encoche mais aux bordures contenues. Il s’agit d’une dalle IPS capable d’afficher une résolution en 2880 x 1440 (18:9) avec une densité de pixels de 537 ppp et le support du DCI-P3, du sRGB et du HDR 10.

Aucun compromis sur la partie technique

Pour l’animer, le constructeur a porté son choix sur un Snapdragon 845 couplé à 6 Go de mémoire vive. L’espace de stockage se déclinera en deux variantes, 64 ou 128 Go, et il sera parfaitement possible de l’étendre avec une carte micro SD… ou d’insérer deux cartes SIM.

À l’arrière, on retrouve un module composé d’un capteur UltraPixel 4 de 12 millions de pixels (1,4 µm, f/1.75) et d’un second module de 16 millions de pixels recouvert cette fois d’un téléobjectif ouvrant à f/2.6. Le terminal propose un zoom optique de 1,85 à 2x et un zoom numérique allant au maximum jusqu’à 10x. Les deux optiques sont stabilisées et le terminal est capable de capturer des vidéos en 4K à 60 images par seconde. Il propose aussi le focus acoustique (zoom vers source sonore) et l’enregistrement audio en 96 kHz 24-bit.

À l’avant, le HTC U12+ propose une double caméra frontale composée de deux capteurs de 8 millions de pixels (1,12 µm, f/2.0). Ici, la vidéo est limitée au Full HD.

Le terminal est également certifié IP68 et il est livré sous Oreo, avec une batterie de 3500 mAh compatible avec le Quick Charge 3.0. Pas de recharge sans fil en revanche. Pour compléter l’ensemble, on trouve une puce Bluetooth 5.0, une puce WiFi 802.11 ac, un GPS et un port USB Type-C.

Le terminal est également compatible avec le GLONASS, Beidou et Galileo.

Disponible à partir du 27 juin, le terminal sera proposé à 799 € et une prise en main ne devrait pas tarder à sortir !

Mots-clés htchtc u12

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.