Le HTML5 est enfin officiellement là et sort de l’état de brouillon !

Si vous traînez régulièrement sur le web, la probabilité est forte pour que vous ayez déjà entendu parler, au moins une fois, au moins un peu vaguement, du HTML5. Il faut dire que, dans le monde du développement web, le HTML5 est une grosse révolution : grâce à lui on peut faire des choses énormes, des choses pour lesquelles Flash aurait été nécessaire il y a encore quelques années.

Le HTML5 est un standard, régi par un organisme du nom de W3C qui, en gros, décide de ce qui sera ou non dans les différentes versions de HTML (mais pas que). Le W3C est un peu lent, cependant, et si le HTML5 est déjà adopté un peu partout depuis longtemps, il ne faut pas oublier que la spécification n’était pas encore finalisée.

Le HTML5 sauve des chatons

Le HTML5 sauve des chatons

Maintenant, c’est fait : HTML5 est finalisé, officiellement vous avez le droit de l’utiliser et de le passer au validateur sans vous prendre un joyeux warning dans la tronche vous disant que vous utilisez une technologie expérimentale.

Bon, en pratique, il faut bien l’avouer : la nouvelle ne change pas grand-chose, elle va simplement peut-être encourager un peu plus les développeurs hésitant encore à utiliser HTML5.

HTML5 qui propose son lot très important de nouveautés, comme le support de la vidéo, de l’audio, de balises plus sémantiques comme header, footer et autres, mais ce n’est pas tout, car vous pouvez aussi dessiner avec HTML5, grâce au fameux canvas utilisable avec JavaScript.

Durant tout ce temps de finalisation, la spécification HTML5 a été peaufinée, et les navigateurs ont finalement eu tout le temps qu’il leur fallait pour intégrer la plupart des changements apportés : aujourd’hui, un développeur web peut utiliser sans danger la majorité des nouveautés de HTML5 et ça c’est bien.

La question à se poser maintenant c’est : et maintenant ? HTML5 est finalisée, on n’y touchera plus du tout, c’est officiel, alors qu’attendre pour le futur ? Si rien n’a changé, la prochaine version devrait être la 5.1 et l’arrivée de nouveaux standards officiels aidant dans le domaine des services tels que les paiements et autres moyens de communication dans le style de WebRTC.

Ah, et si vous voulez savoir pourquoi les standards c’est le bien et que c’est grâce à eux que le monde est pas envahi par les zombies, le W3C vous a préparé une petite vidéo pour vous expliquer tout ça.

Via

Mots-clés html5w3c