Le Japon va lancer un rover sur les lunes de Mars en collaboration avec l’Allemagne et la France

L’Agence japonaise d’exploration aérospatiale (JAXA) s’est associée aux agences spatiales allemande (DLR) et française (CNES) pour envoyer un rover sur les lunes de la planète Mars.  Cet accord de collaboration sur les activités concernant la phase d’étude de la mission MMX ou Martian Moon eXploration vient d’être finalisé avec le Centre aérospatial allemand (DLR).

Le DLR et le Centre national d’études spatiales de France (CNES) aideront la JAXA dans la construction et dans l’étude du rover destiné à explorer Phobos et Deimos, les lunes de la planète rouge.

La destination finale exacte de l’engin n’a pas encore été décidée, mais Tim Glotch, un scientifique planétaire de la Stony Brook University de New York, a déclaré à New Scientist : « Je suppose qu’ils iraient à Phobos […] parce que c’est une cible plus grande et qui a plus de gravité. »

La mission Martian Moons eXploration

La sonde spatiale MMX effectuera le voyage entre la Terre et la planète Mars et tournera en orbite à la fois autour de Phobos et Deimos.

D’après New Scientist, si tout se passe comme prévu, le rover transporté par la mission deviendra le premier à atterrir sur un corps mineur du système solaire.

Le décollage de la sonde est prévu en 2024. Et si la date de lancement est respectée, le vaisseau entrera en orbite martienne en 2025. Le planning prévoit ensuite son retour sur Terre quelque part en 2029 avec les échantillons des deux lunes.

Pour une meilleure compréhension du système solaire

Non seulement la coopération entre la JAXA, la DLR et le CNES consiste à étudier et à construire le rover, mais elle donnera aussi la possibilité de mener des expériences sur la tour de Brême en Allemagne. Une tour de microgravité qui offre aux chercheurs un moyen de tester les équipements en apesanteur.

Les données récoltées par la mission MMX aideront les chercheurs et les astrophysiciens à comprendre l’origine des deux lunes martiennes ainsi que les matières qui les composent, des informations cruciales pour les futures missions sur Mars avec un équipage.

Les scientifiques étudieront également à partir de ces résultats la possibilité de transformer les deux lunes en station de ravitaillement en carburant pour les prochains vaisseaux afin qu’ils puissent effectuer de plus longs trajets dans l’espace.

Mots-clés jaxamars