Clicky

Le Kraken se cacherait-il sur Google Earth ?

Le Kraken ne serait pas un mythe finalement. Non, et il se cacherait même dans nos océans. Preuve en est, un chasseur de monstre a repéré une créature aussi gigantesque que l’animal mythique en fouinant sur Google Earth, du côté de l’océan Antarctique. Et devinez quoi ? Il a profité de l’occasion pour prendre quelques captures histoire de partager sa découverte avec le plus grand nombre.

Le Kraken est une créature fantastique issue des légendes scandinaves, et plus précisément des contes norvégiens. Il porte plusieurs noms différents, comme Hafgufa ou encore Lyngbakr.

Kraken Google Earth

Le Kraken a été repéré sur Google Earth. Et oui.

Il a été évoqué pour la toute première fois en 1250 dans des oeuvres locales mais il a fallu attendre plusieurs siècles pour que le mythe se répande à travers l’Europe.

Le Kraken est un animal mythique de la culture norvégienne

La créature a en effet été évoquée en long, en large et en travers dans l’Histoire naturelle de la Norvège d’un certain Erik Pontoppidan. Né à Arhus en 1698, cet homme se passionnait à la fois pour la théologie et pour la zoologie. Il a aussi enseigné la théologie à Copenhague pendant plusieurs années avec de devenir le tuteur de plusieurs nobles et du roi du Danemark.

D’après la légende, le Kraken est censé être un gigantesque céphalopode de la taille d’une île flottante. Un gros mollusque, donc.

Toutefois et contrairement à ce que l’on pourrait croire, le vrai danger ne venait pas de la créature elle-même mais plutôt des tourbillons formés par ses déplacements, des tourbillons capables d’aspirer n’importe quel navire en l’espace de quelques instants.

Bien sûr, le mythe a beaucoup évolué à travers les siècles mais Pontoppidan n’en parlait pas comme d’une créature fantasmagorique et il était ainsi pleinement convaincu de son existence. Dans un de ses livres, il avait même raconté qu’un de ses descendants s’était échoué à Alstahaug, une commune située dans le comté de Nordland.

Juste un gros calmar ?

Par la suite, de nombreux zoologistes se sont penchés sur le mythe et la plupart d’entre eux en sont venus à la conclusion que le Kraken n’était rien de plus qu’un calmar géant comme celui observé en 2013 au Japon.

Toujours est-il qu’un internaute est tombé sur une drôle de créature marine en traînant sur Google Earth, à ces coordonnées, au sud-ouest de Deception Island, en plein océan Antarctique.

Bien que la forme soit difficile à identifier, elle rappelle assez celle du corps d’un calmar.

La partie visible mesure une trentaine de mètres mais le plus gros de la créature est immergée dans l’eau. En extrapolant à partir de l’échelle de la carte, l’animal devrait donc mesurer entre 60 et 120 mètres de long. Le problème, bien sûr, c’est que la taille moyenne d’un calmar se situe entre quelques centimètres et une dizaine de mètres.

S’il s’agit réellement d’un animal de cette espèce, alors la créature serait nettement plus grande que tous ses homologues.

Kraken Google Maps Bis

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.