Clicky

Le lac Karatchai, un des endroits les plus dangereux au monde

Le lac Karatchai, situé dans le sud de l’Oural, à l’est de la Russie, était une décharge pour les installations d’armement nucléaire de l’Union soviétique. Le site se trouve dans la région sud-ouest de Tcheliabinsk, près de la frontière avec le Kazakhstan.

Il est localisé au sein de l’Association de production Mayak, l’une des installations nucléaires les plus importantes et les plus étanches du pays.

Le site a été touché par une série d’accidents et de catastrophes par le passé. Cela a provoqué une forte contamination des zones environnantes par des déchets radioactifs. L’institut Worldwatch de Washington DC l’a décrit comme étant « l’endroit le plus pollué de la Terre ». En plus d’être fortement pollué, l’endroit est aussi très dangereux et de nombreuses espèces animales qui osent s’y aventurer y périssent.

Selon les experts environnementaux, le lac Karatchai est encore plus dangereux que Tchernobyl.

Histoire du lac Karatchai

Le nom Karatchai signifie « eau noire ». La pollution du lac Karachay est liée à l’élimination des matières nucléaires de Mayak. Construit à la fin des années 1940, ce dernier était l’une des plus importantes usines d’armement nucléaire de Russie. Au moment où l’existence de Mayak a été officiellement reconnue, il y avait eu une augmentation de 21% de cas de cancer, 25% d’anomalies congénitales et de 41% de leucémie dans la région.

Selon les estimations, la rivière contient 120 millions de curies de déchets radioactifs. Les déchets nucléaires, provenant de projets nucléaires civils ou militaires, demeurent une menace sérieuse pour l’environnement de la Russie. Les rapports suggèrent qu’il y a peu ou pas de panneaux de signalisation sur les zones polluées entourant le lac Karachay, malgré l’immense danger que peut représenter les lieux pour la sécurité et la santé des visiteurs.

Un endroit des plus dangereux

Certaines parties du lac sont extrêmement radioactives (600 röntgens/heure) et l’on peut y recevoir une dose létale de radiation en 30 minutes (300 röntgens). Malgré le niveau de pollution du lac, l’endroit et les lieux environnants sont pourtant d’une beauté à couper le souffle.

Avec un paysage très pittoresque et un rivage tout en verdure, le lac semble à première vue inoffensif, voire même agréable. Pourtant, à son apogée, le lac peut émettre plus de 200 000 fois la quantité normale de radioactivité, en raison de mauvaises pratiques d’élimination des déchets. Comparé à Tchernobyl dans ses pires moments, le lac Karatchai émet deux fois plus de radioactivité.

Mots-clés insolite

Share this post

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.