Clicky

Le Luxembourg compte forer des astéroïdes

Le Luxembourg s’est toujours intéressé à l’espace mais il a visiblement décidé de passer à la vitesse supérieure. Il compte effectivement s’associer à des entreprises privées pour forer des astéroïdes afin d’extraire leurs ressources minières tout en exploitant leurs multiples richesses. Les autorités luxembourgeoises ont même trouvé deux partenaires pour les épauler dans cette tâche.

Etienne Schneider, vice-premier ministre, a fait sensation ce matin en annonçant le nouveau projet spatial de son gouvernement et il est évidemment difficile d’être surpris compte tenu de sa teneur.

Forage astéroïdes

Le gouvernement luxembourgeois s’est trouvé un nouveau hobby : forer des astéroïdes.

Car en effet, rares sont les pays à s’être engagés dans cette voie.

Le Luxembourg est le premier état européen à vouloir forer des astéroïdes

En réalité, le Luxembourg serait même le tout premier état européen à exploiter les richesses minières des astéroïdes, et le second au monde.

Les Etats-Unis ont effectivement l’intention d’en faire autant. Ils ont d’ailleurs préparé une loi autorisant les entreprises américaines à s’emparer des ressources disponibles dans l’espace, le fameux Space Act. Elle a été récemment promulguée et c’est précisément ce qui a poussé le gouvernement luxembourgeois à faire cette annonce ce matin.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les astéroïdes abriteraient de nombreuses richesses et notamment du platine, de l’or, du fer, du nickel ou encore de l’eau, sous forme de glace.

Le Luxembourg a commencé à prospecter et les représentants de son gouvernement se sont même rapprochés de deux compagnies américaines, Deep Space Industries et Planetary Resources of the US.

Attention cependant car rien n’est encore joué car le programme devra être approuvé par le parlement luxembourgeois avant d’être mis en place.

En attendant, Etienne Schneider a demandé à Jean-Jacques Dordain de se pencher sur le projet. Si ce dernier occupe actuellement le poste de conseiller au sein du gouvernement du Grand-Duché, il a aussi été à la tête de l’Agence Spatiale Européenne pendant plusieurs années et il a donc une bonne connaissance de tout ce qui touche à ces sujets-là.

D’après lui, les entreprises spécialisées disposeraient de toutes les technologies nécessaires pour mener à bien cette nouvelle mission mais le coût du projet pourrait se chiffrer en plusieurs dizaines de milliards de dollars. Il s’agit d’une somme conséquente mais les bénéfices sont estimés à plusieurs… milliers de milliards de dollars alors cela compenserait largement l’investissement.

Reste à savoir ce que Bruce Willis en pense, bien sûr. Après tout, il a une solide expérience en la matière, non ?

Crédits Photo

Mots-clés espaceinsolite

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.