Le Mac Pro mouché sous Photoshop par un PC doté d’un CPU AMD

Le Mac Pro vieillit mal, très mal. Sorti en 2013, le dernier ordinateur de bureau d’Apple peine clairement à tenir la cadence en 2017 face à une concurrence de plus en plus vivace, et sur un marché ayant grandement évolué en quatre ans.

Preuve s’il en faut que le desktop d’Apple commence sérieusement à être dans les choux côté performances : un simple PC doté d’un CPU Ryzen 7 1700 d’AMD, de 16 Go de RAM, et d’une GTX 1080, parvient à le battre sans aucune difficulté dans un test réalisé sous Photoshop par un Youtuber. Pour un peu plus de 1500 dollars, il est donc possible d’avoir une machine capable de mettre à mal un Mac haut de gamme, toujours vendu de son côté plus de 5000 billets verts…

macpro-vs-amd

Voilà Apple et ses Mac Pro encore un peu plus dans l’embarras, la machine vendue plus de 5000 dollars, s’est fait battre par un simple PC embarquant un CPU AMD.

Le rapport performances / prix est donc ici nettement en défaveur d’Apple, qui n’a pas jugé bon de baisser de manière significative les tarifs de ses Mac Pro, à mesure que ses derniers se faisaient moins véloces face à la concurrence. De quoi expliquer en partie pourquoi de nombreux utilisateurs – y compris du côté des professionnels – ce sont peu à peu détournés du desktop d’Apple au profit de PC, souvent plus puissants… et moins coûteux.

Une défaite pour Apple, tout autant que pour Intel…

On le savait, si la nouvelle gamme de CPUs d’AMD est perfectible sur le plan du Gaming, ses performances dans le domaine de l’applicatif sont pour le moins impressionnantes, au point de tenir la dragée haute aux Xeon 8 cores d’Intel équipant les Mac Pro, et ce à fréquence égale.

Il faut dire qu’avec Ryzen, AMD est clairement revenu dans la course à la puissance, avec des processeurs bénéficiant d’une architecture (ZEN) flambant neuve, là où Intel tend à se reposer sur ses lauriers depuis quelques années.

Reste évidemment à voir quelle sera la réponse d’Apple avec le prochain Mac Pro dont la marque commence tout juste à parler. Un nouveau Mac de bureau qui n’est toutefois pas attendu avant 2018 (au mieux !), celui de 2013 – très peu évolutif – risque donc fort d’être chahuté de plus en plus souvent par ses petits camarades.

Crédit illustration