Clicky

Le macaque au selfie élu personnalité de l’année en Indonésie

Le singe noir, Naruto, est devenu célèbre en volant l’appareil photo d’un photographe animalier britannique en 2011. Ce dernier était en reportage en Indonésie, dans la réserve de Tangkoko, sur l’île des Célèbes. Le primate avait pris deux selfies avec l’appareil en question. Deux photos qui lui ont valu d’être nommé « personnalité de l’année » par une ONG ayant pris sa défense devant un tribunal américain, le PETA.

Le People for the Ethical Treatment Animals, fidèle à son titre de fervent défenseur des droits des animaux, estime que Naruto doit être reconnu en tant qu’être vivant et non en tant qu’objet. « Quelqu’un et non quelque chose » a-t-il expliqué dans un communiqué le 06 décembre 2017. Les selfies que le macaque avait pris via l’appareil ont été postés sur internet.

singe

Ils ont été relayés à travers de nombreux sites web et réseaux sociaux, ce qui n’a pas plu à PETA, d’où des poursuites judiciaires.

Une propriété de Naruto

En 2015, la PETA a porté plainte contre le photographe animalier. Il déplorait le non-respect des droits d’auteur des selfies de Naruto qui ont été publiés sur le web. Le photographe britannique, quant à lui, avait la conviction que les photos lui appartenaient.

Il a expliqué clairement qu’il avait installé son trépied et s’était juste éloigné pendant quelques minutes. Le temps que le signe dérobe l’appareil et appuie sur le déclencheur.

Au terme d’une bataille juridique sans pareil, les deux parties ont trouvé un terrain d’entente. Le photographe animalier versera 25 % des bénéfices tirés de l’usage ou de la vente des selfies de Naruto à des ONG, en l’occurrence ceux qui se battent pour protéger l’habitat naturel des singes localisés à crête d’Indonésie comme Naruto.

Le combat de PETA est loin d’être achevé

Le triomphe de l’ONG, People for the Ethical Treatment Animals, sur l’affaire Naruto n’est qu’une étape parmi tant d’autres dans le combat qu’il mène. Le Peta India se bat également pour les éléphants abusés physiquement et psychologiquement par de nombreux acteurs touristiques en Inde.

Ces animaux subissent des traitements horribles juste pour satisfaire les touristes étrangers. Ils sont torturés, mal nourris, battus et enchaînés.

Mots-clés selfies

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !