Le MacBook 2016 se dévoile un peu plus

Apple s’est surtout focalisé sur ses terminaux nomades dernièrement mais la firme devrait nous gratifier de nouveaux ordinateurs dans les semaines et dans les mois qui viennent. Il serait notamment question d’un nouveau MacBook et le hasard fait plutôt bien les choses car un développeur a découvert de nouvelles références à la machine en explorant les fichiers système de OS X.

Le développeur en question s’appelle Pike et il n’en est pas à son coup d’essai. Du tout. Cette fois, il a d’ailleurs levé un véritable lièvre.

MacBook 2016

Le MacBook 2016 n’a pas fini de faire parler de lui.

En fouinant dans le code source de certains fichiers propres à OS X, il a effectivement découvert une ligne faisant allusion à un MacBook9,1 et donc à une nouvelle version de l’ultra-portable pommé.

Du HWP pour le MacBook 2016 ?

Fait intéressant, cette fameuse ligne faisait aussi allusion à une technologie très spécifique : le HWP, pour Hardware Controlled Performance States.

Si ce terme ne vous dit rien, alors sachez que cette technologie a été développée par Intel et elle permet au processeur de modifier sa fréquence en fonction de l’activité de la machine. Il est ainsi capable de l’augmenter lorsque l’utilisateur lance une tâche ou de la baisser lorsque la machine passe en veille.

Cette fonction existe depuis un moment sur les puces du fondeur mais le processeur ne pouvait pas prendre cette décision seule et il devrait ainsi obtenir l’accord du système.

Conséquence directe, l’ajustement prenait une trentaine de millisecondes en moyenne.

Grâce à HWP, le processeur sera un peu plus indépendant et il pourra ainsi régler sa fréquence en seulement un milliseconde. Le système, lui, se chargera de le guider grossièrement en définissant des paliers d’utilisation variant en fonction de l’utilisation qui est faite de sa machine.

Mais dans les faits, qu’est ce que ça va changer ? Pour l’utilisateur, ce sera totalement transparent et il n’aura ainsi rien à faire de particulier. En revanche, l’intégration de cette technologie devrait permettre au MacBook de dépenser moins de ressources et cela pourrait avoir un impact positif sur l’autonomie de la machine.

Il est d’ailleurs fort possible que les prochains MacBook Pro puissent eux aussi profiter du HWP. Ce serait en tout cas dans l’ordre des choses.

Mots-clés applemacbookrumeurs