Le MacBook Air, ce que j’en pense…

Tôt ou tard cela devait arriver, Apple vient d’annoncer officiellement la sortie du MacBook Air, un portable ultra-fin doté d’un nouveau système de trackpad. Une annonce qui traînait depuis quelques temps sur internet, d’ailleurs. Toujours est-il que ce nouveau MacBook Air, venant se placer entre la gamme des MacBook et des MacBook Pro vous en coûtera 1700€…

Un ami m’avait mis en garde à ce sujet. Apple sort très vite de nouveaux produits et quand on vient d’en acheter un, on se sent toujours un peu mal à l’aise. Et c’est vrai qu’en voyant la vidéo de présentation du produit (disponible sur le site officiel), je me suis demandé si je n’aurais pas du attendre encore un peu avant d’acheter mon MacBook en fin d’année dernière.

Et puis je me suis intéressé de plus près aux spécifications du produit et je me suis senti tout de suite rassuré. Attention, je ne souhaite absolument pas critiquer ce produit qui semble vraiment très séduisant, mais simplement préciser pourquoi il ne m’aurait été d’aucune utilité…

Le MacBook Air est un produit doté d’une ergonomie et d’un design exemplaire. On reconnaît parfaitement la patte d’Apple et on est une fois de plus agréablement surpris par leur travail. Ce nouvel ultra-portable conviendra à tous les usages nomades et trouvera ainsi tout à fait sa place dans la sacoche d’un commercial. Le trackpad permet en plus d’avoir une ergonomie proche de l’iPhone ou encore de l’iPod Touch et marque un grand tournant avec les générations précédentes.

Seulement, la finesse même du produit représente son point faible. Déjà, j’aurais vraiment peur de le casser avec mes gros doigts. Le MacBook m’avait déjà l’air un peu fragile mais là on bat vraiment tous les records. Ensuite, ce qui me chagrine un peu, c’est son disque dur. De faible capacité et pas très véloce. La plupart des portables intègrent un disque de 5600 rpm et par conséquent assez lent, mais celui-ci en intègre un de 4200 rpm. Je ne sais pas ce que Leopard donne de ce côté mais cela me paraît assez juste.

Et puis, dernier gros défaut, le lecteur optique. Forcément, dans une coque aussi fine on ne pouvait pas en mettre alors on doit se rabattre sur un lecteur externe relié sur le seul port USB de la machine. Très moyen si l’on souhaite regarder un DVD dans le train, à moins bien sûr d’avoir le lecteur optique sur les genoux.

Bien sûr, cela n’enlève rien à la qualité du produit qui reste, je le répète, un produit exceptionnel. Un produit qui conviendra à bien des usages mais qui conviendra plus à des personnes qui se déplacent souvent, qui n’ont besoin que d’un produit de démonstration. En ce qui me concerne, je reste finalement très content d’avoir succombé à la tentation l’année dernière. De toute façon, je ne pense pas que 1700€ auraient plu à ma banquière. Et encore moins 3000€… :)

Edit : C’est amusant parce que j’ai loupé l’information hier mais la batterie du MacBook Air ne pourra pas être remplacée par l’utilisateur. Et non, tout ça parce qu’elle est soudée au reste de la coque. Ce qui veut dire que si votre batterie devait soudainement perdre sa charge, vous devriez passer par le service après-vente d’Apple pour obtenir satisfaction. Un gros point noir que je me devais de préciser…