Le ministère de la culture accusé du piratage d’une photo (MAJ)

On le sait bien, notre gouvernement est bien décidé à protéger les artistes et les ayants-droit des vilains pirates qui trainent sur le web. Seulement, les cordonniers sont souvent les plus mal chaussés et c’est ainsi que nous venons d’apprendre que le ministère de la Culture était accusé du piratage d’une photographie. Pas de doute, c’est le genre d’histoire qui prouve bien que la loi n’est pas la même pour tout le monde. Et ce qui est sûr, c’est que l’affaire n’a pas fini de faire parler d’elle.

Et pour cause, puisque c’est à notre cher ministère de la Culture que nous devons le dispositif Hadopi. Un dispositif qui, je le rappelle, part du principe que nous sommes tous coupables (soit de piratage, soit de négligence). Manque de chance, c’est aussi ce ministère qui a reproduit sans aucune autorisation et sans aucun crédit une photographie des Archives Nationales appartenant à la Tribune de l’Art, un site dédié à l’histoire de l’art.

Depuis, la photographie a bien entendu été changée mais vous conviendrez sans doute que cette affaire méritait d’être évoquée ici. Juste pour le devoir de mémoire.

MAJ : Depuis, le ministère de la Culture a publié ses excuses sur l’article concerné, insistant tout de même sur le fait qu’il ne s’agit que d’une erreur « technique ». Comme quoi, l’informatique n’est pas une science exacte, hein…

Via

Mots-clés hadopipolitique