Le Ministère de l’Agriculture va tenter de recruter des jeunes sur Snapchat

Pour faire passer un message aux jeunes, le ministère de l’Agriculture a choisi de s’exprimer sur l’un des réseaux sociaux favoris de ces derniers : Snapchat. « Se former pour s’éclater », « en plein air on peut tout faire » et « #révèletontalent » : voilà notamment ce que le Ministère affiche en lettres capitales sur les stories du réseau social.

L’objectif du ministère de l’Agriculture est de faire connaître aux jeunes l’étendue des métiers et les perspectives d’emploi qui s’offrent à eux en se lançant dans l’enseignement agricole.

Snapchat

Intitulée « L’aventure du vivant – les métiers grandeur nature », la campagne de sensibilisation a notamment été lancée sur la plateforme le 20 février dernier.

En outre, un salon international de l’Agriculture, qui se déroule du 23 février au 3 mars à la porte de Versailles (15e arrondissement de Paris) a également été organisé pour accompagner cette campagne.

Plus de deux cents métiers dans le secteur

Jusqu’ici, la campagne aurait été visualisée par environ 300 jeunes. Philippe Vinçon, directeur général de l’Enseignement et de la Recherche pour le ministère de l’Agriculture a expliqué que leur but était de montrer aux jeunes que les formations agricoles sont très variées.

Par ailleurs, plus de 200 métiers seraient liés à ce secteur, mais sont souvent mal connus.

Nous voulons montrer aux jeunes que les formations agricoles sont très variées, elles ouvrent à plus de 200 métiers souvent mal connus. Ce secteur réserve de nombreux emplois, les entreprises peinant à trouver des jeunes biens formés.

Cette campagne est un relais pour toucher un nombre plus large de jeunes en zone urbaine ou rurale, qui ne sont pas sensibilisés à l’enseignement agricole.

La campagne va au-delà de Snapchat

Le ministère de l’Agriculture a également lancé un partenariat avec «L’agriculture a la cote», un média social de la start-up Agriconomie qui est présente sur Facebook et YouTube. Ensemble, ils ont réalisé trois vidéos mettant en évidence des témoignages venant de plusieurs jeunes de l’enseignement agricole. Et les trois vidéos sont toutes disponibles sur YouTube et sur Instagram.

La campagne va également au-delà des réseaux sociaux :

  • Le magazine «Alim’agri» a été consacré aux différents métiers et formations agricoles au cours de la semaine dernière
  • Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume s’est rendu au salon international de l’Agriculture pour signer un accord avec son homologue de l’Éducation nationale, Jean Michel Blanquer, dans le but d’augmenter la visibilité des formations agricoles dans les lycées le 27 février

Mots-clés snapchat