Le MIT a appris aux robots à relier plusieurs sens comme la vue et le toucher

Doter les robots de la capacité de relier plusieurs sens, comme les humains, voilà l’objectif que ce sont fixés les chercheurs du MIT qui travaillent au Computer Science and Artificial Intelligence Lab (CSAIL).

Et ils ont réussi à mettre au point une intelligence artificielle prédictive qui devrait justement permettre de faire cela.

Cerveau

Crédits Pixabay

Des robots dotés des sens du toucher et de la vue

Comme l’explique Rachel Gordon, du MIT CSAIL : « Alors que notre sens du toucher nous permet de ressentir le monde physique, nos yeux nous aident immédiatement à comprendre le tableau complet de ces signaux tactiles ». Mais cette connexion entre toucher et vue n’existe pas dans les robots. C’est donc pour combler ce fossé que les chercheurs du MIT CSAIL ont mis au point une intelligence artificielle prédictive capable d’apprendre à « voir par le toucher » et à « sentir par la vue ».

Cette nouvelle technologie devrait permettre de relier les sens de la vue et du toucher chez les futurs robots.

Pour mettre au point leur IA, l’équipe a utilisé un bras robotique doté d’un capteur tactile appelé GelSight (une autre création du MIT) pour enregistrer le toucher de près de 200 objets à l’aide d’une webcam. Les objets comprenaient des tissus, des outils, des produits ménagers et autres matériaux du quotidien avec lesquels nous sommes régulièrement en contact. Le bras robotique a touché les objets plus de 12 000 fois, et chaque enregistrement vidéo a été décomposé en images statiques pour pouvoir mieux les analyser. Au total les chercheurs ont enregistré plus de trois millions d’images dans leur base de données.

Des robots bientôt capables de sentir et voir comme les hommes ?

Selon Yunzhu Li, étudiant doctorant au CSAIL et auteur principal d’un nouveau document sur cette technologie : « En regardant la scène, notre modèle (robot) peut imaginer la sensation de toucher une surface plane ou un bord pointunotre modèle peut [également] prédire l’interaction avec l’environnement uniquement à partir de sensations tactiles. »

En dotant les robots de plusieurs sens parfaitement reliés entre eux, cela pourrait aider à réduire les interventions humaines pour des tâches mécaniques comme actionner un interrupteur ou décider de quel endroit est le plus sûr pour poser un objet.

Mots-clés robotiquerobots