Clicky

Le MIT a développé une nouvelle intelligence artificielle de retouche d’images

Avis aux amateurs de Photoshop, le MIT a développé un nouveau programme favorisant la retouche de photo. L’intelligence artificielle va vous simplifier la vie. Considérée comme le Saint Graal des outils de sélection, cette invention permet de modifier n’importe quel arrière-plan d’une image.

Nombreux sont, de nos jours, ceux qui utilisent des applis pour retoucher leurs photos. Ce programme d’édition d’image pourrait améliorer et faciliter la vie des personnes qui ne savent pas utiliser Photoshop. Le MIT, ou plus précisément le laboratoire d’informatique et d’intelligence artificielle rattaché à celui-ci, a réussi à automatiser la sélection d’objets.

Photoshop

Cette technologie est appelée à révolutionner la retouche d’images.

La Semantic Soft Segmentation (S.S.S.)

À la différence de Photoshop, la S.S.S est plus facile à utiliser et prend moins de temps. Le programme a juste besoin d’une capture d’objet, l’IA se chargera du reste. La technologie répartira les objets en fonction de la profondeur de l’image. Chaque objet ou fond discerné aura une couleur spécifique.

Le projet aurait pu s’appeler autrement, en l’occurrence Grabber Bot 2000, mais les scientifiques du MIT ont tout simplement décidé de le nommer Semantic Soft Segmentation ou S.S.S. Cet éditeur d’image assisté par une intelligence artificielle révolutionnera le monde de la retouche lorsqu’elle sera au point.

Pour le moment, il incombe de le perfectionner pour éviter les multiples bugs et le rendre opérationnel.

Le fonctionnement de cet éditeur d’image

Le S.S.S permet de séparer les objets et l’arrière-plan d’une image en plusieurs segments. Ainsi, la sélection est plus facile. À la différence des lassos magnétiques ou des outils de lasso magique présents dans la plupart des autres logiciels de retouches photo, le logiciel fonctionne automatiquement.

Cette prouesse est rendue possible par de multiples algorithmes. Grâce à l’IA et son réseau neuronal, un réseau qui détermine automatiquement les contours souples d’une image, le travail de détourage est rapide.

Le projet est encore en cours d’expérimentation, les auteurs du programme n’ont pas encore une date de lancement officiel. Serait-ce un projet vraiment sérieux ou encore une de ces banales inventions qui ira plus tard au placard ? Si l’on s’en réfère à l’absence de nouvelle depuis la présentation de cette technologie, alors il semblerait que la seconde hypothèse soit la bonne.

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !