Clicky

Le moment est venu de dire au revoir à Philae

Philae a déchainé les passions depuis son atterrissage raté sur la comète Tchouri et si le petit robot fonce toujours à vive allure à travers l’espace, il n’a toujours pas repris contact avec Rosetta. Les équipes au sol n’ont plus d’espoir et ils l’ont fait savoir par le biais d’un communiqué de presse. Le moment est donc venu de lui dire au revoir.

L’aventure a commencé le 2 mars 2004 à 7h17 précises. Le lanceur Ariane 5G+ s’est arraché à l’attraction terrestre pour entamer une longue course à travers l’espace vers la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko.

Adieux Philae

Le moment est venu de dire au revoir à Philae.

Il mis pas moins de dix ans pour atteindre son objectif. Après avoir mis la sonde Rosetta en orbite autour de la comète, il a envoyé un atterrisseur à sa surface. Philae.

L’atterrissage de Philae ne s’est pas bien passé

Tout ne s’est malheureusement pas passé comme prévu car les deux harpons censés ancrer le robot au sol ne se sont pas déployés à temps. Philae a donc rebondi deux fois à la surface de Tchouri pour finir sa course à un kilomètre du site prévu, à la verticale.

A cause de l’accident, le robot s’est trouvé dans une zone dotée d’un faible ensoleillement. Une situation très problématique compte tenu du fait qu’il tire son énergie des rayons du soleil et de ses panneaux solaires.

En procédant avec minutie, les équipes chargées du projet sont parvenues à le relever de quelques centimètres et à le faire pivoter sur lui-même mais cela n’a pas suffit et ses batteries sont rapidement tombées à plat.

Elles ont donc fait le choix d’attendre que la comète se rapproche de notre étoile pour tenter de renouer le contact et elles ont attendu le 12 mars pour remettre en fonction l’unité de communication du robot pour qu’il puisse transmettre des données à sa sonde.

Le 13 juin 2015, Philae a envoyé un signal vers Rosetta pendant deux minutes avant de se murer dans le silence.

Philae ne répond plus depuis sept mois maintenant

Depuis, nous avons tenté plusieurs fois de reprendre contact avec le robot mais nos tentatives se sont toutes soldées par un échec.

Le Centre allemand pour l’aéronautique et l’astronautique a fini par publier un communiqué de presse pour annoncer ce que nous savions tous déjà : le moment est venu de faire nos adieux à Philae.

Entre temps, Tchouri a effectivement continué sa course à travers l’espace et la comète s’éloigne de plus en plus du soleil. Cela veut aussi dire que le robot ne sera plus en mesure de charger ses batteries puisque ses panneaux reçoivent de moins en moins de lumière.

En outre, la température à la surface de la comète a dramatiquement chuté en l’espace de quelques semaines. Les circuits du robot ne peuvent pas résister à un froid intense et ce n’est donc plus qu’une question de jours avant qu’il ne rende son dernier soupir.

Le DLR a donc pris la décision de ne plus envoyer de commande au robot, mais il n’a pas coupé la communication pour autant et les antennes de Rosetta restent ainsi actives dans le cas où Philae tenterait de rétablir la communication.

Stephan Ulamec, responsable de l’atterrisseur au DLR, estime cependant qu’il est hautement improbable que le robot sorte de son mutisme.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.