Clicky

Aliochenka, ou le mystère du nain de Kychtym

Un mystérieux petit cadavre humanoïde a été découvert en mai 1996 dans le village de Kaolinovy, près de Kychtym dans l’oblast de Tchéliabinsk, en Russie. Mais peu de temps après, il a disparu brusquement. D’après les théoriciens du complot, des rapports détaillés d’autopsie, des photos et des vidéos prouvent que le prétendu « corps » était d’origine extraterrestre.

Mais les sceptiques insistent sur le fait qu’il s’agit d’une légende urbaine et que, au contraire, le cadavre momifié était un fœtus femelle né prématurément avec des déformations sévères.

mystere

La découverte du mystérieux nain de Kychtym

Les autorités locales ont trouvé l’étrange petit cadavre en mai 1996 chez Tamara Vasilievna Prosvirina, une paysanne âgée du village de Kaolinovy, qui sera ensuite déclarée malade mentale et envoyée dans un établissement psychiatrique. D’après les habitants du village, Prosvirina, inspirée par des voix qu’elle avait entendues dans sa tête, avait trouvé le minuscule « alien » vivant dans un cimetière local qu’elle fréquentait. Elle l’aurait alors emmené à la maison pour l’allaiter comme son enfant et l’a appelé « Alyoshenka ».

La nouvelle que Prosvirina avait eu un enfant s’est répandue dans le village, et bientôt les autorités locales ont été informées que Prosvirina était malade mentalement. Les autorités sont donc venues et ont emmené la vieille dame dans un hôpital psychiatrique. Selon des sources locales, le bébé de Prosvirina est mort quelques jours plus tard de faim.

Le mystérieux petit cadavre a ensuite été découvert par des policiers et envoyé à des experts locaux pour l’étudier. Ce qu’est finalement devenu le corps reste un mystère à ce jour, car il a disparu après avoir été envoyé à Moscou pour des études plus approfondies. Les théoriciens du complot dénoncent une dissimulation par l’État russe et affirment que le service de sécurité de l’État a volé le corps à la morgue où il avait été placé.

Selon les autorités, Prosvirina est décédée en 1999 dans un accident d’automobile survenu alors qu’elle tentait de s’échapper de l’hôpital.

Un véritable extra-terrestre ?

Les récits des théoriciens du complot prétendent que le cadavre alien, connu sous le nom de « Kyshtym Alien » ou « Uralian Alien », a été examiné par des médecins légistes locaux qui ont conclu qu’il n’était ni humain ni animal et qu’il semblait être une forme de vie inconnue.

D’après eux, des sources locales ont révélé qu’avant que le corps ne soit envoyé à Moscou où il avait disparu, une équipe locale de scientifiques dirigée par le Dr Stanoslav Samoshkin, un expert en anatomie, avait examiné le corps, qui mesurait environ 25 centimètres de longueur, et a conclu qu’il n’était pas humain.

Le rapport de l’équipe aurait indiqué que le crâne de la créature se composait seulement de quatre os par rapport aux crânes humains constitués de six os. Le rapport aurait documenté plusieurs autres anomalies de la structure du squelette qui ne pouvaient pas être expliquées comme des malformations congénitales. Les anatomistes auraient noté que les traits grossiers de la créature, y compris une grande tête et des yeux qui occupaient la majeure partie de son visage, n’étaient pas humains.

Tout le monde n’est pas de cet avis…

Les sceptiques rejettent l’idée que le nain de Kychtym soit un alien. Ils estiment en effet qu’il ne s’agit de rien de plus qu’une légende urbaine, soulignant que les experts de l’Institut Valilov de Génétique Générale à Moscou qui ont examiné le corps ont déclaré que les tests d’ADN du sang trouvé sur le morceau de tissu dans lequel le petit cadavre était enveloppé prouvaient qu’il s’agissait d’un fœtus féminin humain né prématurément avec des malformations sévères.

Ils pensent que les déformations pouvaient être dues à une grave contamination radioactive à Kyshtym et ses environs lors d’un accident survenu en 1957.

Selon une déclaration officielle publiée le 15 avril 2004, des tests ADN ont montré que le cadavre était un fœtus humain femelle de 20 à 25 semaines. Les experts ont également déclaré que, contrairement aux affirmations selon lesquelles Prosvirina l’aurait trouvé vivant et l’aurait nourri pendant plusieurs jours, il n’aurait pas pu survivre en dehors de l’utérus pendant plus de quelques heures. Mais certains habitants ont déclaré aux enquêteurs qu’au moins trois personnes avaient vu le bébé de Prosvirina vivant et qu’il était mort de faim après que les autorités eurent emmené la vieille dame à l’hôpital.

Pour ébranler les rumeurs selon lesquelles les autorités cherchaient à dissimuler le fait que le cadavre était celui d’un extraterrestre, les autorités ont accusé certains membres de la communauté locale d’essayer de tirer profit de l’affaire en inventant des histoires fantaisistes qu’ils racontaient aux médias internationaux contre de l’argent.

Mots-clés insolite