Le Nokia 9 risque d’avoir de la ressource

HMD Global s’est surtout focalisé sur l’entrée et le milieu de gamme pour le moment, mais le géant chinois travaillerait depuis plusieurs mois sur un nouvel appareil bien plus performant, le Nokia 9. Il vient précisément d’apparaître dans la base de données de Geekbench et il n’aura visiblement rien à envier aux autres vaisseaux amiraux du marché.

Comme chacun le sait, Nokia a longtemps régné sur le marché de la téléphonie mobile. L’arrivée de l’iPhone a cependant changé la donne et le constructeur a progressivement commencé à perdre du terrain.

Nokia 9 Benchmark

Afin de renverser la tendance, il a donc effectué un rapprochement stratégique en direction de Microsoft, mais cela n’a pas eu l’effet escompté.

Le Nokia 9 mettra le paquet sur la RAM

En conséquence, Nokia a revendu sa division mobile au géant américain quelques années plus tard pour se focaliser sur ses autres activités.

L’accord signé entre les deux entreprises comprenait une clause de non-concurrence, mais cette dernière a été levée l’année dernière. Nokia a donc décidé de faire un come-back fracassant en s’associant à Foxconn. Ensemble, les deux sociétés ont créé une nouvelle entité disposant de tous les brevets du constructeur suédois : HMD Global.

Ce dernier a présenté trois appareils depuis le début de l’année : le Nokia 6, le Nokia 5 et le Nokia 3. Très proches les uns des autres, ils se positionnent essentiellement sur l’entrée et le milieu de gamme. Toutefois, en parallèle, le constructeur serait en train de préparer le lancement d’un quatrième téléphone bien plus puissant, un téléphone taillé pour rivaliser avec le Galaxy S8, le HTC U11 et tous les autres porte-étendards du marché.

Le Nokia 9 a donc fait un passage très remarqué chez Geekbench en fin de semaine, révélant du même coup une partie de sa fiche technique.

Une configuration haut de gamme pour conquérir le marché

D’après les informations relevées par la solution, l’appareil devrait placer la barre assez haut et il serait ainsi propulsé par un Snapdragon 835 couplé à pas moins de 8 Go de mémoire vive. C’est en tout cas ce qui est indiqué sur la fiche du produit, une fiche disponible à cette adresse.

L’appareil ne sera évidemment pas le seul à bénéficier de la puce haut de gamme du Qualcomm, mais il est le premier à l’associer à autant de mémoire vive. Le Galaxy S8 et le Xperia XZ Premium, par exemple, se limitent à 4 Go de mémoire vive. Le OnePlus 5 devrait selon toute vraisemblance atteindre les 6 Go, pour sa part.

HMD Global aurait donc l’intention de frapper très fort pour imposer sa marque sur le marché. Par ailleurs, le Nokia 9 devrait d’ailleurs embarquer un écran de 5,3 pouces capable d’afficher une définition en QHD, un double module photo de 13 millions de pixels et un espace de stockage compris entre 64 et 128 Go.

Mots-clés nokianokia 9