Clicky

Le nouveau prix Nobel de Chimie a un CV pas comme les autres !

Si le domaine de la recherche n’est probablement pas perçu comme le plus amusant des milieux, force est de constater que cela n’empêche pas certains chercheurs d’y développer un sens de l’humour à toute épreuve.

C’est tout particulièrement le cas de Jacques Dubochet, l’un des trois lauréats du Prix Nobel de Chimie 2017. Outre le fait que l’obtention de ce prix Nobel lui apporte une certaine notoriété, le savant suisse fait aussi beaucoup parler lui pour son air débonnaire et sa bonne humeur communicative. Et s’il fallait se convaincre que l’homme est loin – mais alors très loin – des clichés que l’on pourrait avoir en tête sur les rats de laboratoire, eh bien il suffirait de jeter un bref coup œil à son CV…

Jacques-Dubochet-Prix-Nobel

Jacques Dubochet, prix Nobel de Chimie 2017, n’est pas un chercheur lambda. Et s’il fallait s’en convaincre, son Curriculum Vitae ferait largement l’affaire.

Disponible sur son blog personnel, le Curriculum Vitae de Jacques Dubochet semble clairement être à la hauteur du personnage. Truffé de bonnes trouvailles humoristiques et de mentions laissant transparaître d’une profonde modestie, le document mérite vraiment le détour. D’autant plus à une époque où les egos surdimensionnés sont légion.

Jacques Dubochet : Conçu en octobre 1941 « par des parents optimistes« 

C’est ainsi que commence le CV du chimiste suisse. Une première entrée qui donne finalement le ton de ce résumé haut en couleur de sa carrière et de son parcours depuis l’école élémentaire.

Après avoir précisé ne plus avoir eu peur du noir en 1946 « parce que le soleil revient, c’est Copernic qui l’a expliqué« , l’homme indique avoir fait ses premières expériences scientifiques de 1948 à 1955 avec des couteaux, des aiguilles, de la ficelle et des allumettes.

Il poursuit en précisant avoir été le « premier dyslexique officiel du canton de Vaud« , ce qui lui aurait permis d’être « mauvais en tout et de comprendre ceux qui ont des difficultés« .

Naturellement, Jacques Dubochet ne s’arrête pas là, il poursuit sa liste et détaille (un peu) plus sérieusement son parcours professionnel, avant de refaire preuve d’un sens de l’humour en béton armé sur la dernière entrée de son étonnant CV.

Il y indique être « Hôte du Département de l’Écologie et de l’Évolution » depuis 2007, précisant qu’il s’agit plus ou moins d’une division « Science et Société pour personnes âgées« .

Crédit illustration

Share this post

Nathan

Geek dans l'âme et curieux de nature, Nathan est mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R.