Le nouveau sous-marin de l’US Navy est livré en Bundle avec une manette Xbox

Presque 115 mètres de long pour 7.800 tonnes une fois immergé, 130 membres d’équipage, un périscope dernier cri et… une manette Xbox 360. Nous parlons ici des principales caractéristiques de l’USS Colorado, le dernier sous-marin d’attaque de l’US Navy, mis en service samedi dernier. Sa particularité ? Il fait partie d’une génération de submersibles équipée d’un nouveau type de périscope.

Si les anciens modèles reposaient sur de simples systèmes optiques, ces nouvelles versions – nettement plus high-tech – sont articulées autour d’un mât photonique équipé de plusieurs caméras qui tournent à 360° et renvoient une image complète à des moniteurs installés dans la salle de contrôle du vaisseau. Initialement pensés pour être contrôlés au moyen de manches « similaires à ceux que l’on trouve sur un hélicoptère« , ces nouveaux périscopes sont désormais animés par un pad estampillé Microsoft.

Le dernier sous-marin d’attaque de l’US Navy, L’USS Colorado, rentré en service samedi dernier est livré avec une manette Xbox 360 visant à contrôler son périscope.

C’est en effet à l’aide d’un contrôleur Xbox 360, que le périscope de l’USS Colorado pourra être géré ; et ce à la demande même de la marine américaine, soucieuse de faire des économies tant en termes de matériel (une manette Xbox 360 se négocie aux alentours de 40 euros) que de formation du personnel.

Tout le monde sait utiliser une manette Xbox…

Comme le rapporte The Verge, via un article émanant à la base de USA Today, l’US Navy a bien conscience que le gros de ses effectifs est à présent constitué de marins issus d’une génération qui a grandi manette en main. Il est donc inutile de former qui que ce soit à l’utilisation d’un pad Xbox. Autant dire que la situation serait tout autre si l’on optait pour les solutions permettant traditionnellement d’animer du matériel militaire…

C’est d’ailleurs ce qu’a confirmé le commandant de l’USS Colorado, Reed Koepp, dans une interview. Ce dernier indiquait en substance que l’usage de technologies grand public permettait à la Navy de réaliser des économies – et qu’elles s’avéraient intuitives pour les sous-mariniers, qui les connaissent déjà pour la plupart.

L’utilisation de manettes Xbox 360 à bord de certains appareils de la Navy n’a toutefois rien d’une surprise, puisqu’il avait été annoncé dès septembre que les prochains sous-marins à entrer en service en seraient équipés pour gérer leurs périscopes. Plus généralement, l’armée de terre américaine a également recours à ces manettes, notamment pour contrôler certains drones, ou robots de déminage.