Le OnePlus 5 n’est pas le meilleur photophone du marché

OnePlus a axé une partie de la campagne de communication du OnePlus 5 sur les compétences du terminal en matière de photo. Un choix plutôt logique puisque le module de l’appareil a été développé en partenariat avec les experts de DxO. Toutefois, en dépit de cette particularité, l’appareil n’excelle pas dans ce domaine.

OnePlus a commencé à évoquer son nouveau téléphone plusieurs semaines avant l’annonce officielle.

Triche OnePlus 5

Durant cette période, le constructeur avait notamment choisi de mettre en avant son partenariat avec DxO, n’hésitant alors pas à glorifier les nombreux atouts de son téléphone en la matière.

Le OnePlus 5 n’est pas le photophone que tout le monde attendait

Puis, le OnePlus 5 a été officiellement présenté par son constructeur et les expéditions ont commencé. Très vite, de nombreux passionnés ont entrepris de tester le module photo de l’appareil de fond en comble et de le pousser dans ses derniers retranchements… le tout avec des avis très mitigés.

Dans ce contexte, beaucoup attendaient les résultats des tests menés par les experts de DxOMark Mobile. Ils viennent précisément de tomber et ils sont plutôt décevants.

En effet, le OnePlus 5 a obtenu la note de 87 sur 100. Si cette dernière est plutôt correcte, elle est malheureusement très loin d’égaler celle du HTC U11 ou encore celle du Google Pixel. Ces deux téléphones obtiennent respectivement 90 et 89 points aux tests de DxO.

Pire, le terminal fait également moins bien que le HTC 10, le Galaxy S8, le Galaxy S7 Edge et le Xperia X Performance. Ces quatre téléphones plafonnent en effet à 88 points et il faut avouer que c’est ironique puisque certains d’entre eux viennent de souffler leur première bougie.

Le OnePlus 5 se hisse donc difficilement au niveau du Huawei P10, du Galaxy S6 Edge Plus, du Xperia XZ, du Xperia Z5 et du Moto Z Force.

Un problème de piqué

Pour rappel, l’appareil est doté d’un module photo double composé d’un capteur de 16 millions de pixels surmonté d’un 24 mm f/1.7 et d’un capteur de 20 millions de pixels couronné d’un 36 mm f/2.6. Il propose une architecture similaire à celle de l’iPhone 7 Plus et il est en théorie capable de combiner ses deux capteurs pour générer des images avec un meilleur piqué et un meilleur rendu général.

Si l’on en croit les tests menés par DxOMark, alors le OnePlus 5 aurait de nombreuses qualités. Les experts de l’entreprise l’ont notamment félicité pour sa balance des blancs ou encore pour la rapidité de son autofocus et la qualité de sa stabilisation. D’après eux, il offre aussi un rendu colorimétrique naturel et il offre en plus une large gamme dynamique étendue. La réduction du bruit est aussi très efficace.

Le problème vient plutôt du piqué. L’appareil perd vite pied dans les conditions lumineuses les plus difficiles, avec des effets de luminance et une augmentation du bruit. Il arrive également qu’il soit victime d’un effet fantôme lors des prises de vue à l’extérieur et c’est précisément ce qui lui a valu d’être sanctionné de cette note.

Mots-clés OnePlusoneplus 5