Le OnePlus 6 se dévoile de nouveau, cette fois en photos

OnePlus risque de ne pas être très content, mais TechTastic a réussi à mettre la main sur plusieurs photos présentant le OnePlus 6. Il ne sera donc pas nécessaire d’attendre la présentation du terminal pour découvrir les délicates lignes de l’appareil.

Ces images proviennent toutes de la même source et elles proviennent ainsi d’une source proche de nos confrères et d’un leakeur officiant sur Baidu.

Le terminal présenté sur ces images rappelle inévitablement certains appareils concurrents et notamment l’excellent P20 Pro.

Un OnePlus 6 en fuite ?

Comme lui, le OnePlus 6 sera ainsi doté d’un bel écran encadré par de fines bordures, un écran coupé dans sa partie supérieure par une encoche longue de quelques centimètres. La pièce semble en effet d’une largeur équivalente à celle du P20 Pro et elle est donc beaucoup moins large que la languette placée sur l’écran de l’iPhone X.

OnePlus a également conservé une bordure de quelques centimètres de large sous la dalle. Elle n’abrite cependant aucun bouton et le OnePlus 6 offrira ainsi une navigation à 100 % tactile en s’appuyant sur les boutons propres à la plateforme.

L’ergonomie ne devrait pas beaucoup changer pour sa part et les principaux boutons du terminal seront ainsi placés sur la bordure gauche. Le bouton de mise sous tension sera placé pour sa part sur la tranche droite et cela ne devrait pas surprendre grand monde puisque ce bouton apparaissant sur l’une des premières photos publiées par OnePlus.

Quelques incohérences

En revanche, l’emplacement de l’interrupteur laisse assez songeur. Sur une autre photo publiée par la firme – et illustrant notamment cet article -, les boutons dévolus au contrôle du volume étaient surmontés du tiroir donnant accès aux cartes SIM. Plus tard, des visuels rendus publics par des accessoiristes avaient confirmé la chose et montré ainsi l’interrupteur situé sur le flanc droit, au-dessus du bouton de mise sous tension.

Cela ne semble pas être le cas ici et c’est bien évidemment un problème. C’est en effet à se demander si ces images n’ont pas été modifiées ou retouchées par les soins d’un graphiste.

En l’état actuel des choses, la prudence s’impose. Le bon côté de la chose, c’est que nous n’aurons pas besoin d’attendre très longtemps pour découvrir le terminal puisqu’il sera présenté dans moins de deux semaines et nous saurons alors si ces images étaient authentiques ou non.