Le patron de l’Epic Games Store explique pourquoi la commission de sa boutique est si basse

Epic Games a connu une énorme popularité grâce à Fortnite, dont le mode Battle Royale est un succès sans conteste dans le monde du jeu vidéo, brassant des millions de dollars. Des millions redistribués équitablement à travers de nombreux tournois. Et l’équité, c’est ce qui semble motiver la politique commerciale d’Epic Games.

Le studio a ouvert en décembre dernier une toute nouvelle boutique en ligne, l’Epic Games Store, avec la promesse d’une commission plus basse que chez le leader Steam, propulsé par Valve. Et alors que peu semblaient croire au projet, force est de constater que la plate-forme s’impose au fil des mois.

Avec la promesse d’exclusivités, l’Epic Games Store a su attirer les joueurs, mais pas que. Les développeurs semblent apprécier la politique commerciale du service.

Contrairement à Steam qui récupère 30%, Epic Games ne se contente que de 12%.

Tim Sweeney explique pourquoi l’Epic Games Store prend si peu de commission

L’Epic Games Store a un avantage pour les développeurs : ne prendre que 12% de commission par rapport au géant Steam et ses 30%, considérés comme trop gourmands. C’est grâce à cette politique que la boutique en ligne aura pu récupérer l’exclusivité (d’une année) pour Metro Exodus et Borderlands 3, deux jeux très attendus des joueurs. Sans oublier que la présence d’Epic Games vient créer une concurrence saine, permettant aux joueurs un plus large choix – tout en sachant que la boutique promet un jeu gratuit par semaine.

C’est sur son compte Twitter que Tim Sweeney, big boss et fondateur d’Epic Games, a expliqué pourquoi sa plate-forme ne récupérait que 12% sur le prix de vente d’un jeu.

L’homme explique que ce choix permet de réaliser « des accords très concurrentiels pour les partenaires, tout en bâtissant une entreprise de vente rentable pour Epic Games ». Tim Sweeney explique qu’après avoir payé tous les frais, l’Epic Games Store ne garde que 5% de commission.

Autant dire que du côté des joueurs, comme des développeurs et d’Epic Games, la proposition est très bonne. Il est bon de se dire que dans les années à venir, il faudra compter sur un nouveau store venant faire un peu de concurrence au roi proclamé Steam.