Le PDG de Nintendo évoque l’avenir de la firme sur le secteur des consoles

Nintendo 64, Game Cube, NES… Autant de consoles qui auront fait le succès de Nintendo. Mais ce n’est pas tout puisque les machines portables ont aussi connu de beaux jours : Nintendo DS, Game Boy – et ses différentes déclinaisons SP, Advance etc. La firme nippone est depuis longtemps considérée comme un géant du secteur vidéoludique (ce qui n’a pas toujours été le cas dans sa longue histoire pavée de projets surprenants). Sans oublier que cette dernière a su proposer des licences uniques, depuis devenue cultes, comme Metroid, Mario, Donkey Kong, Zelda etc. Bref, une riche histoire vidéoludique.

Et si les choses venaient à changer ? Shuntaro Furukawa, actuel PDG de Nintendo, est en tout cas revenu sur l’avenir de la firme au niveau des consoles dans une interview pour Nikkei – alors que la Switch brille par ses millions de ventes.

Des déclarations qui auront de quoi interroger les fans de Nintendo, même si on imagine mal le géant abandonner les consoles.

Un avenir surprenant pour Nintendo

C’est en tout cas ce que le patron de Nintendo, Shuntaro Furukawa, semble évoquer lors d’une réponse à un journaliste de Nikkei.

Nous sommes dans une industrie du loisir. Il n’y a rien que nous puissions faire face à ce risque (dans un marché concurrentiel) […] Nous ne sommes pas concentrés uniquement sur les consoles […] A long terme, peut-être que nous nous dirigerons vers un business éloigné des consoles. La flexibilité est importante, autant que l’ingéniosité.

Bien évidemment, cela ne veut pas dire que la Switch est la dernière console de Nintendo. On peut y voir un aveu que la firme se concentrera sur d’autres supports, notamment les smartphones, après le succès commercial d’Animal Crossing/Mario/Fire Emblem sur ce support.

Sans oublier que Shuntaro Furukawa évoque la capacité qu’a la firme dont il est PDG à sans cesse se renouveler et faire face aux déconvenues d’un secteur extrêmement concurrentiel, avec des PlayStation, PC et autres XBox.

Mais Nintendo possède également de très fortes licences, comme celles citées précédemment, et peut se permettre de ne pas concentrer toute son attention du côté des consoles.

Shuntaro Furukawa aura en tout cas réussi à titiller la curiosité des fans de Nintendo avec cette mystérieuse déclaration.

Mots-clés nintendo