Clicky

Le Pixel 3 XL est finalement plus résistant que vous ne le pensez

Le Pixel 3 XL est passé entre les mains expertes – et implacables – du terrible JerryRigEverything. Curieusement, il s’en est bien sorti en dépit d’une certaine fragilité au niveau de sa plaque arrière.

Présenté le 12 octobre dernier, le Pixel 3 XL ne sera pas disponible avant le 2 novembre en France, mais le terminal circule déjà entre de nombreuses mains et notamment entre celles de plusieurs médias et autres influenceurs.

Prise en main Pixel 3 XL : image 1

Or justement, peu de temps après l’annonce, des confrères ont rapporté une extrême fragilité de la plaque arrière, une fragilité se traduisant par l’apparition de rayures sur la partie mate de la plaque.

Le Pixel 3 XL a eu droit à sa séance de torture

JerryRigEverything a eu l’occasion de prendre en main le terminal et il a profité de l’occasion pour lui faire subir une séance de torture comme lui seul en a le secret.

Contre toute attente, le Pixel 3XL s’en est finalement assez bien sorti.

Si le YouTubeur confirme ce que tout le monde savait déjà, à savoir que la partie mate de la plaque arrière a bien la fâcheuse tendance à attirer les rayures, il a tout de même été surpris par la résistance de la plaque protégeant son écran. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, cette dernière semble assez résistante et les premières rayures sont ainsi apparues lors de l’utilisation d’une mine de dureté 6.

L’encoche résiste elle aussi assez bien aux rayures, de même pour les haut-parleurs situés au-dessus et en dessous de la dalle.

Une plaque arrière sensible aux rayures

Comme indiqué un peu plus haut, le vrai talon d’Achille du téléphone se trouve donc au niveau de la plaque arrière. Il suffira en effet de mettre le téléphone dans une poche avec une paire de clés ou même des pièces pour abîmer la plaque. De même pour la peinture recouvrant les bordures du terminal, une peinture qui aura elle aussi tendance à partir en morceaux en étant exposée à des objets métalliques.

Le Pixel 3 XL a également subi le test du briquet. Pendant plusieurs secondes, le YouTubeur a ainsi exposé l’écran à une flamme légère. Une fois encore, la plaque s’en est bien sortie. Aucune trace de brûlure n’est apparue. De même, le terminal a passé le test du Bend Test avec tous les honneurs.

Certains d’entre vous le savent sans doute, mais Google France m’a confié un Pixel 3 XL pendant quelques semaines. La version blanche, en fait.

Je l’utilise au quotidien sans aucune protection et je n’ai pas – encore – noté l’apparition de la moindre rayure à l’arrière. Du coup, si vous ne savez pas encore quel coloris prendre et si vous souhaitez limiter les dégâts, il sera peut-être préférable de vous diriger vers ce module.

Mots-clés googlepixel 3 xl

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.