Le plein de vidéos pour le BlackBerry Passport

Le BlackBerry Passport a été officiellement présenté par son constructeur hier, lors d’une conférence de presse spéciale. Et autant dire que tous ceux qui sont restés fidèles à la marque doivent avoir comme des papillons dans le coeur. Le Passport est peut-être bien l’un des terminaux les plus prometteurs jamais sortis des laboratoires de la firme canadienne. Oui, et justement, cette dernière vient de mettre en ligne une série de vidéos entièrement dédiées à son nouveau téléphone.

La première d’entre elles s’intéresse au design, et donc aux lignes, du terminal. Il faut dire aussi que le Passport ne passe vraiment pas inaperçu et c’est vraiment intéressant de voir ce qui a poussé BlackBerry à partir sur un gabarit aussi atypique.

Vidéos BlackBerry Passport

Le BlackBerry Passport noir sur… fond noir. LA CLASSE ULTIME !

Surtout que derrière, on a évidemment droit à plein de jolies vues du produit. Des vues qui le mettent plutôt bien en valeur, en plus.

Focus sur le design, le clavier et les fonctions professionnelles du BlackBerry Passport

La seconde vidéo est peut-être bien la plus intéressante et c’est assez logique puisqu’elle se concentre sur le clavier physique intégré à l’appareil. Un clavier qui ressemble beaucoup à celui du Bold, avec des touches un peu plus larges. Oui, à première vue, il a l’air plutôt… commun, mais il n’en est rien car il comporte une série de capteurs spécifiques, des capteurs qui lui permettent de fonctionner comme un pavé tactile.

Et c’est là que la magie commence à opérer finalement. Grâce à cette particularité, il sera effectivement possible de se déplacer rapidement à travers ses messages, et de corriger de vilaines fautes à la volée sans avoir besoin de poser les doigts sur l’écran du terminal. Cela n’a l’air de rien mais le gain de temps ne doit pas être négligeable au bout du compte.

Ensuite, et bien on passe à la troisième vidéo qui, elle, se concentre essentiellement sur les fonctions professionnelles du terminal. Avec un focus sur la visioconférence, forcément, mais pas seulement puisqu’elle met aussi en avant les atouts de son format, notamment pour tout ce qui touche à la création de documents, ou à la visualisation d’images.

Et puis, il y a la quatrième et dernière vidéo. Bien plus traditionnelle que les trois autres, elle nous permet simplement d’assister au déballage de la bête et je crois que c’est à ce moment-là que les fans, les vrais, devraient écraser leur première larme.