Le plus grand parc solaire flottant au monde est enfin opérationnel

Le plus grand parc photovoltaïque flottant au monde est désormais achevé et actif. Il se trouve en Chine, plus précisément dans la province d’Anhui, et flotte sur une ancienne zone houillère inondée non loin de la ville de Huainan. L’installation est un véritable phénomène écologique qui place la Chine comme un des leaders mondiaux des énergies renouvelables. Cela prouve également la grande volonté du pays à laisser tomber le charbon au profit des énergies vertes.

Composé de milliers de panneaux photovoltaïques, le gigantesque parc solaire flottant de la Chine s’étend sur plusieurs kilomètres directement sur la surface de l’eau. Ce champ un peu particulier tourne à 40 MW. Désormais opérationnel, il a été récemment branché au réseau électronique local.

Parc Photovoltaïque

Le système a été mis en place en collaboration avec Sungrow Power Supply Co, une entreprise spécialisée dans la fabrication d’onduleurs photovoltaïques.

 La Chine s’évertue à devenir plus « verte »

La Chine veut se diriger à grands pas vers un avenir plus vert et écologique. Pour preuve, le pays possède déjà un autre parc photovoltaïque flottant, mais qui ne tourne qu’à 20 MW.

Il y a aussi le champ solaire de Longyangxia, une installation terrestre et massive d’environ 26 km² sans oublier la plus grande centrale photovoltaïque du monde que le gouvernement chinois est en train de faire construire sur le plateau tibétain, à Qinghai.

Le chemin de la rédemption écologique pourrait cependant être encore long pour le pays le plus peuplé du monde. En début de l’année, il présentait un pic de pollution vraiment alarmant. De plus, plus de 60 % de la production d’électricité du pays en entier provient encore des centrales de charbon qui sont pourtant très polluantes.

Maintenant que son nouveau parc flottant est enfin opérationnel, la Chine peut cependant être fière. Elle est en effet parvenue à remplir un de ses engagements écologiques tenus lors de la COP21.

Les parcs solaires flottants, beaucoup plus avantageux ?

Cette fulgurante transition écologique de la Chine aurait également des raisons économiques. Il faut savoir qu’aujourd’hui, les supports et équipements servant à produire de l’énergie verte sont désormais très faciles à mettre en place et à exploiter. Ils ne coûtent également plus aussi cher qu’avant. Les parcs flottants présentent également l’atout de ne pas être envahissant, puisqu’ils sont installés sur l’eau et non sur les terres de zones peuplées.

Le prochain objectif du gouvernement chinois est de baisser le prix de l’énergie solaire d’environ 30 % d’ici trois ans. Le but est de la rendre plus accessible et d’inciter la population à en faire leur principale source d’énergie à la place du charbon. Le pays ambitionne également d’en faire plus de 20 % de l’énergie totale utilisée d’ici 2020.