Le porno, nouvelle arme politique ?

xHamster est un des plus gros sites pornos au monde. Il se place effectivement dans le Top 100 du classement mondial Alexa et il est en plus le 59ème site le plus fréquenté au Japon. Oui, mais s’il fait autant parler de lui depuis le début de la semaine, c’est surtout à cause du blocage mis en place en Caroline du Nord.

Peu de gens le savent mais le gouverneur de l’état a fait passer en mars dernier une nouvelle loi très controversée visant la communauté LGBT, et donc les lesbiennes, les gays, les bi-sexuel(le)s et les transexuel(le)s.

LGBT xHamster

xHamster a décidé d’apporter son soutien à la communauté LGBT.

Elle imposait effectivement aux membres de cette communauté d’utiliser les toilettes publiques correspondant au genre spécifié au moment de la naissance.

La Caroline du Nord a fait passer une loi visant la communauté LGBT

Cette loi a provoqué un tollé général, ce qui peut aisément se comprendre. Les entreprises se sont d’ailleurs mobilisées. Paypal, par exemple, a annulé l’ouverture d’un centre de gestion de paiements à Charlotte pour protester, un centre qui devait embaucher pas moins de 400 personnes.

La Deutsche Bank a elle aussi montré son mécontentement et elle n’a pas été la seule puisque le site xHamster a décidé de bloquer au début de la semaine l’accès à toutes les personnes vivant en Caroline du Nord.

Mike Kulich, le représentant de l’entreprise, n’a d’ailleurs pas mâché ses mots.

Il a effectivement déclaré que cette loi était parfaitement intolérable, surtout après tous les combats menés ces cinquante dernières années. Ensuite, il a ajouté qu’il était hors de question de continuer à faire de l’argent dans un système promouvant ce genre de loi ordurière.

Fait intéressant, xHamster a aussi donné quelques chiffres et le site a notamment indiqué que les habitants de l’état étaient très friands des contenus trans et gay puisque ces termes avaient été recherchés plus de 400 000 et plus de 320 000 fois.

Entre temps, cette levée de bouclier a poussé la Caroline du Nord à changer son fusil d’épaule et l’état a finalement décidé de modifier sa loi. Elle ne s’appliquera désormais « que » (notez les guillemets) dans les écoles et les bâtiments administratifs. Les entreprises seront donc libres d’appliquer leurs propres règles.

Inutile de préciser que ces changements n’ont pas convaincu grand monde…