Clicky

Le prestigieux Range Rover passe à l’hybride

Quelques jours après le Range Rover Sport, c’est au tour du mastodonte Range Rover de s’offrir un rafraîchissement, après cinq années de commercialisation. Il propose ainsi une version hybride rechargeable P400e et une version SV Autobiography majestueuse.

Pouvons-nous parler de restylage ? Non. Les retouches extérieures sont minimes et ne bousculent pas la ligne déjà quasi parfaite du fleuron de la marque britannique.

C’est donc à l’intérieur que se passent les modifications d’ordre technique.

L’éclairage mis en avant

La face avant voit sa calandre légèrement retouchée, et c’est surtout au niveau des phares que l’offre s’étoffe, avec pas moins de quatre types proposés. Les phares à LED sont de série, mais il sera possible d’opter pour des blocs de type Matrix LED (52 au total), Pixel LED (142 au total pour une plus haute définition des zones anti-éblouissement), voire la version haut de gamme Pixel LED Laser et ses 144 LED  accompagnées de 4 LED Laser offrant une portée d’éclairage exceptionnelle de 500 mètres.

À l’intérieur, le tableau de bord évolue en douceur avec l’intégration TouchPro Duo et ses deux écrans de dix pouces. Les matériaux nobles sont présents, comme à l’accoutumée. Couleurs claires, boiseries et cuirs sont du plus bel effet. Un raffinement ultime.

Les sièges sont d’ailleurs mis à jour pour offrir… 24 réglages différents. 25 programmes de massage complètent le tout. Et comme si ce n’était pas suffisant, les accoudoirs sont chauffants ! Un véritable salon roulant.

Même traitement à l’arrière, avec des dizaines de possibilités, un support pour allonger les jambes et même des appuis-tête à 8 réglages. Entre les deux sièges, une console se déploie automatiquement, pour accueillir par exemple, du champagne. Logique.

Pour une meilleure insonorisation, les vitres latérales peuvent atteindre jusqu’à 6 millimètres d’épaisseur. Et si tous ces arguments n’ont pas suffi à vous convaincre, sachez qu’il possède également une ouverture du vélum par commande gestuelle, l’ionisation de l’air, une application connectée pour rabattre les sièges, un bracelet d’activité pour ne plus s’encombrer des clés ou encore 17 points de connexion différents !

Le Range de tous les superlatifs

Le terme Range Rover est synonyme de luxe, de prestance, d’aptitudes tout-terrain hors normes, mais également de confort et de débauche de fonctionnalités. Il faut certainement du temps, beaucoup de temps pour maîtriser toutes les subtilités de l’engin, mais pas longtemps pour en apprécier les atouts.

Autre nouveauté, la motorisation hybride rechargeable, qui associe un 4 cylindres 2.0 Turbo Ingenium de 300 chevaux à un moteur électrique de 116 chevaux intégré à la boîte automatique ZF à 8 rapports.

Au total, ce sont donc plus de 400 chevaux et 640 Nm de couple qui propulsent la bête, pour un 0 à 100 km/h abattu en 6,4 secondes. Parfait quand on sait le poids colossal du Range. La batterie permet un roulage en mode électrique sur 51 kilomètres. Cette hybridation permet de faire chuter le cycle mixte à seulement 2,8 l/100 km pour 64 grammes de CO2 par kilomètre.

Si vous souhaitez plus de puissance ou que vous êtes réticent à l’électrique, sachez que vous pourrez opter pour la version ultime SV Autobiography qui associe luxe total et V8 suralimenté de 565 chevaux, pour abattre le 0 à 100 en seulement 5,4 secondes.

Un V6 diesel 3.0 de 258 chevaux, un V8 diesel de 339 chevaux et un V6 essence 3.0 de 340 à 380 chevaux sont également proposés. Une vaste gamme pour un modèle de prestige qui passionne depuis sa création en 1970 !

Crédits images : Land Rover

Mots-clés luxerange rover

Share this post

JB

Infirmier | Passionné par les nouvelles technologies et la photo