Le prochain film James Bond sera réalisé par Danny Boyle

James Bond reviendra au cinéma, c’était une certitude on ne peut plus affirmée depuis le milliard de dollars rapportés par Skyfall. Le doute planait en revanche entre autres sur le nom de son réalisateur. On sait désormais que ce sera Danny Boyle qui opèrera derrière la caméra.

C’est donc le réalisateur de Petits meurtres entre amis, Trainspotting (et sa suite T2 Trainspotting) et Slumdog Millionnaire qui aura la lourde tâche de succéder à Sam Mendes. C’est en effet ce dernier qui a permis à la franchise James Bond d’atteindre, avec Skyfall et Spectre, des sommets jamais touchés jusqu’alors au box-office.

Bande annonce James Bond 24

Mais qui est vraiment James Bond ?

C’est à Metro US que Danny Boyle a confirmé la chose : « On travaille actuellement sur un scénario. Et tout dépend de ça en fait. En ce moment, je planche sur un scénario de Richard Curtis [NDLR : le scénariste, entre autres, de Quatre mariages et un enterrement et Love actually] ».

James Bond 25 : Danny Boyle espère commencer à tourner cette année

Le réalisateur de ce « Bond 25 » a bon espoir d’en commencer le tournage « dans six ou sept semaines », soit à la fin de l’année en cours. Autre confirmation apportée par Danny Boyle, celle d’une collaboration avec le scénariste John Hodge avec qui il travaille depuis de longue date.

« On a une idée. John Hodge, le scénariste, et moi avons cette idée, et John la couche sur le papier en ce moment. Et tout va dépendre de la manière dont ça va prendre forme. Ce serait stupide de ma part de jeter quoi que ce soit ».

Un nouveau Bond qui, au terme d’une insupportable période de doutes, sera finalement interprété par Daniel Craig, lequel revêtira ainsi son costume d’agent 007 au cinéma pour la cinquième fois consécutive. Il n’est toutefois pas dit qu’il surpassera, ni même égalera, le record d’incarnations de James Bond qui revient actuellement à Roger Moore (sept films). Le comédien britannique a au passage confié à l’animateur américain Stephen Colbert vouloir « finir sur une bonne note ». Officieusement, il aurait ajouté : « Et si ma colonne vertébrale survit au tournage, ma femme et ma carrière post-James bond vous diront merci ».

Mots-clés james bond